AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour aux sources ?? PV : Ever

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Justin de Guillemot



Age du personnage : 1500 ans mais 16 ans d'apparence
Messages : 28
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Retour aux sources ?? PV : Ever   Mer 24 Fév - 13:59

Justin avait passé déjà quelques temps dans l’établissement essayant de s’intégrer au mieux. Il avait fait la connaissance de quelques personnes et il se rendait compte qu’il arrivait bien à se mélanger au humains même si certaines odeurs de jeunes filles au col dénudé lui donnait envie de mordre dans leur cou tendre. Il avançait sur le parking du lycée regardant ses camarades qui lui faisait des signes. Il rejoignit bien vite un groupe de garçons avec qui il commença à parler de tout et de rien. Il se passa machinalement la main dans les cheveux regardant sa tenue du coin de l’œil, aujourd’hui il portait un jean et un tee-shirt blanc sous une chemise blanche. Il se souvenait de la nuit qu’il avait passé à chasser avant de trouver un gibier assez intéressant et il se sentait plus que bien prêts à résister au jolie jeune fille. Il s’éloigna du groupe au bout d’un moment prétextant une envie soudaine. Il rejoignit les toilettes et en ressortit quelques minutes plus tard quand il reconnu l’esprit d’une de ses camarades de classe un peu plus loin. Il s’avança vers elle afin d’être sur de son intuition et reconnu immédiatement Ever. Il posa la main sur son épaule afin de lui faire comprendre qu’il était là. Son odeur était attirante et il fit une grimace, il avait pourtant manger durant la nuit pour être plus résistant mais visiblement pas assez et cela l’énervait au plus haut point. Il l’observa un long moment avant de se décider à rompre la glace.

Justin : Salut Ever. Ca va ? T’as passé un bon Week-end ?

Le jeune homme se souvenait encore de son Week-end qu’il avait passé dans sa chambre et ressasser des souvenirs de sa vie d’avant. On ne pouvait pas dire que se souvenir de son père ou encore de sa mère était de bonne chose. Cela lui faisait mal de se dire qu’il était toujours vivant alors qu’il devrait être mort sur un champ de bataille sans descendance et tout ce qu’il avait fait. Et quand il regardait Ever, il se disait qu’il ne l’aurait peut-être jamais rencontré ni elle ni les autres qui l’aidait à vivre, lui faire comprendre que malgré sa condition, il avait toujours un cœur en lui. Il observa dans les yeux Ever avec un sourire, il se sentait calme après toutes les pensées qui l’agitaient un grand calme après la torture du Week-end qu’il avait eut et qu’il avait de nouveau ressentit quelques minutes plus tôt. Il se passa la main dans les cheveux observant sa camarade avec un sourire en coin. Il se demandait bien ce qu’elle pouvait penser en ce moment mais il préférait éviter de lire dans ses pensées déjà cela le fatigué et il trouvait que c’était une violation de la vie privée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ever Connens
Admin


Age du personnage : 17 ans
Messages : 125
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Mer 24 Fév - 22:28

Et encore une semaine qui commençait, à croire que ma vie était destinée à s’éveiller tout le matin avec ce maudit réveil. Je ne m’habituerais jamais à cette sonnerie stridente je crois, pas plus qu’à l’idée de devoir me lever pour souffrir toute une journée. Non, je n’étais pas encore masochiste au point d’aimer tout cela et de l’attendre avec impatience chaque soir avant de m’endormir. En générale, c’est même là que j’ai du mal à trouver le sommeil, sans compter les occupants de la maison qui malgré eux ne font rien pour m’aider, au contraire. Heureusement, ce weekend avait été différent. Depuis vendredi soir, ma tante avait quitté la maison pour partir en weekend avec son copain du moment. J’étais bien heureuse qu’ils furent partis… Quand il était là en semaine, s’en était presque invivable pour moi, d’autant plus que ma chambre était juste au dessus de la leur, si on pouvait appeler cela une chambre… C’était en faite le grenier que ma tante avait aménagé pour pouvoir m’accueillir, plus par obligation qu’envie d’ailleurs. Moi j’aimais bien ma chambre, au moins, j’étais la seule à mon niveau. Elle n’était pas vraiment grande, mais sous la charpente en bois, la lumière passait par deux hublot de chaque coté de la porte qui s’ouvrait de toute leur taille sur un grand chêne centenaire. Parfois le soir, je sortais par cette issue en faisant un peu d’escalade. Comment ça imprudent ? Etait-ce vraiment mal de vouloir ressentir par moi-même ? En tout cas, j’avais eu le droit à pas mal de répits ce weekend, et pour une fois depuis longtemps, j’avais vraiment bien dormi. Donc, bon, se lever ce matin n’avait pas déjà la contrainte d’une nuit agitée, juste celle d’une semaine difficile en perspective. Oh moins, j’avais encore un peu de temps avant de prendre un bain de foule pénible. Me levant du lit, je partie donc dans l’idée de prendre mon petit déjeuner. Rien de bien compliqué, juste la chasse d’un paquet de céréale pour noyer son contenu dans un bol de lait chocolaté. C’est donc une demi heure plus tard que je partie à moto vers le lycée. Une nouveauté ? Oui, mais je dois bien dire que je la préférais au bus plein de monde, j’en gardais encore trop de mauvais souvenirs. Il faisait beau, un temps parfait pour une virée à deux roues, même si celle-ci fut courte. A peine arrivée sur le parking, ça commençait. De l’excitation… Les pompons girl étaient en admiration devant les joueurs non loin de moi, et j’en faisais les frais. Portant un jean blanc, un débardeur rouge et une veste en cuire noir, on pouvait dire que je passais inaperçue… Je ne m’arrêtais même pas pour dire bonjour à Elena qui m’appela… Il y avait trop de monde, et je crus bien que j’allais exploser. Me rendant à mon casier, j’eus bien du mal à faire la part des choses sur ce que je ressentais. Ce n’est qu’une main sur mon épaule qui me ramena temporairement à moi avant d’être pris d’une grande frustration que je réussis à dissimuler de justesse. Justin… Lui aussi était nouveau, et dans ma classe qui puis est. Il était très gentil, l’avait toujours été avec moi et d’un naturel calme, sauf peut être là.

    JUSTIN- Salut Ever. Ca va ? T’as passé un bon Week-end ?


Il ne me lâchait pas du regard. Ce n’était pas désagréable, je ne pouvais pas dire ça… C’était plutôt hypnotique, le reste, j’étais incapable de dire si ça venait de lui ou de moi. Je me sentais troublée, douteuse… Etait-ce de moi ou de lui ? Comment le savoir de toute manière. Justin passa sa main dans ses cheveux et sembla en même temps balayer toutes traces d’émotions diverses, laissant juste place à un grand calme. C’est surement pour cela que j’appréciais être avec lui. Mais pourtant, je ne devais pas, c’était dangereux…

    EVER- Bonjour Justin, je vais bien merci et toi ?


Qu’est ce qu’il était facile de répondre ces mots face à une personne calme qui ne venait pas troubler mon équilibre sentimentale déjà si fragile. Juste pour moi, je savais que ce que je disais alors sur l’instant était très proche de la vérité, et surtout plus proche que si j’avais éprouvé autre chose. D’ailleurs, c’est à ce moment qu’une fille passa sans doute trop prêt de moi avec son petit copain. J’en fis une grimace en me mordant la lèvre. M’en rendant compte surement trop tard, je détournais la tête de Justin pour fermer mon casier.

    EVER- Pour ma part, j’ai passé mon weekend seule à la maison, ma tante étant absente. Et toi ?


Une partie de moi aurait peut être voulu ne pas avoir à me cacher au moins d’une personne, voir peut être tout simplement de Justin, mais voilà, il ne pouvait pas savoir…

___________________________
    "Tell me who you are,
    I am spellbound
    You cannot have
    this control on me..."


    Lacuna Coil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin de Guillemot



Age du personnage : 1500 ans mais 16 ans d'apparence
Messages : 28
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Dim 28 Fév - 17:52

Justin avait posé sa main sur l’épaule d’Ever et quand il l’avait vu se retourner. Il avait réussit à dire quelque chose ou plutôt à lancer la conversation avant d’être pris dans la contemplation de la jeune fille mais aussi par son odeurs. Il avait soudain une énorme envie de boire son sang et il devait résister à ça, son repas ne lui avait strictement servi à rien et cela l’agaçait un sentiment de frustration beaucoup plus fort que celui de sa soif qui repassa au second rang. Il avait aussi une autre tentation celle de lire dans les pensées mais il tenait énormément à son principe aussi n’allait-il pas assouvir sa curiosité même si une partie de lui, lui disait qu’elle n’en saurait rien et qu’il pouvait donc le faire sans problème. Il eut un petit sourire quand elle lui dit bonjour, elle semblait d’assez bonne humeur et cela lui plaisait, il n’aimait guère savoir les gens tristes autour de lui. Il ne lui restait qu’à lui répondre, pour le moment il allait plutôt bien sachant qu’il n’était pas encore entouré d’humains au sang attirant et il savait que cela irait beaucoup plus mal dans quelques minutes. Et cela l’agaçait de ne pas pouvoir en parler avec elle, il préféra donc dire son état actuel.

Justin : Je vais bien.

Le jeune homme la vit ensuite se mordre la lèvre et se retourner pour fermer son casier. Il fronça les sourcils et se demanda bien ce qui se passait. Il tourna la tête pour voir qui était passé et vit un couple. En quoi cela dérangeait-il la jeune fille ? Sa curiosité revint au grand galop et il résista non sans peine à ne pas lire dans les pensées de la demoiselle. Cela le tentait de plus en plus et puis se serait si simple, autant de raison à comprendre grâce à ses principes même si au fond il savait qu’un jour il risquerait de céder face à elle. Il observa le couple se rappelant de sa femme, une nostalgie l’envahit quand il se souvint qu’il était là pour retrouver sa descendance même si au fond il se disait que cette mission de veiller sur sa famille était peut-être diriger par des raisons moins nobles qu’il le croyait. Heureusement, le calme en lui revint très rapidement et il réfléchis à ce qu’il pourrait inventer pour raconter son week-end. Bien sur, il ne pouvait pas décemment lui dire qu’il avait traqué des animaux et qu’il n’avait pas arrêté de penser à son passé avec sa femme et ses parents, il y a des centenaires de ça. Il trouva assez rapidement une parade et eut un sourire.

Justin : J’ai passé le même Week-end que toi, tout seul chez moi.

Il aurait bien eut envie de tout lui révéler mais il ne pouvait pas. Surtout qu’il avait l’impression qu’elle lui cachait quelque chose. Il l’observa un moment avant de se décider de lui poser la question qui pouvait la faire fuir mais il n’avait pas vraiment le choix, il voulait savoir.

Justin : Qu’est-ce qui s’est passé tout à l’heure ? Tu a semblé souffrir je veut dire…si tu veut te confier…je suis là…

Il la regarda essayant de lui faire comprendre qu’elle pouvait avoir confiance sans utiliser son don de séduction, il ne voulait pas tricher. Il n’aimait pas tricher pas envers ceux qui n’était pas comme lui, il avait l’impression de se prendre pour quelqu’un qu’il n’était pas là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ever Connens
Admin


Age du personnage : 17 ans
Messages : 125
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Mar 2 Mar - 0:37

Aussi loin que puisse remonter la découverte de cette malédiction, je ne peux pas retrouver une seule fois où j’ai apprécié ressentir les émotions d’autrui. A l’enterrement de maman, j’avais été accablée, en plus de ma peine personnelle, de celle des autres où c’était mêlé la pitié et la compassion qui m’avait parue bien amère ce jour là. Je suis certaine qu’il y a de meilleure manière de découvrir une elle chose que la mienne. Granny m’a toujours dit qu’un choc était l’élément déclencheur… J’aurais sans doute préférait tomber amoureuse. Tiens d’ailleurs, en y pensant, cela aussi ça ne m’étais jamais arrivé, ou du moins, en ce qui me concerne. Ressentir les émotions de personne amoureuse, ça je connais, mais moi-même être amoureuse… ce n’est pas encore écrit sur l’une des pages de mon journal, et peut être cela ne le sera jamais. Seulement voilà, mon corps est humain, même si parfois je doute de bien savoir ce que je suis, et face à un couple comme celui qui venait de nous croiser, le physique avait été le plus rapide, et j’avais tiqué. J’avais beau avoir assez rapidement tourné la tête, j’étais presque sure que Justin m’avait vu. Qu’avait-il pensait alors ? Je me le demande bien… Il fallait que je me concentre, que j’oublis mais hormones subitement en feu et que je tourne la page, mais avec Justin juste à coté de moi, je me demandais bien si au fond, j’en étais capable. Pas que… mais bizarrement, Justin n’était pas comme les autres, quelques choses en moi le disait. Etait-ce du aux émotions qu’il éprouvait ? Il est vrai qu’une ou deux fois, j’avais eu l’impression d’éprouver une nostalgie presque trop grande alors qu’il était tout prêt de moi en classe, en histoire je crois, mais cela devait être tout autre chose. Au fond, je me demandais juste si je ne suis pas en train de cherchais des gens différent pour moins me sentir seule… Cette même nostalgie réapparut en moi alors un cours instant avant de refaire place au calme. Etait-ce mes « pouvoirs » qui grandissaient au point de ressentir des choses sur commande ?

    JUSTIN- J’ai passé le même Week-end que toi, tout seul chez moi.


J’aimais quand il souriait, car alors, je souriais moi aussi. Croyez-moi, ce n’est pas souvent, mis avec Justin, c’était un peu plus facile on va dire ! Pourquoi ? Je l’ignorais. Peut être parce que je n’étais pas la seule à aimer passer un weekend seule apparemment. Ici pourtant c’était presque penser que c’était un sacrilège. Ils étaient tous à sortir minimum le samedi soir… Tous sauf moi.

    JUSTIN- Qu’est-ce qui s’est passé tout à l’heure ? Tu a semblé souffrir je veux dire…si tu veut te confier…je suis là…


Mon cœur fit un arrêt, puis un deuxième… Cela n’avait rien d’agréable. Le premier par rapport à sa question. Je pouvais sentir sa curiosité, et pour être franche, elle m’effrayait. Une partie de moi voulait tout lui dire de manière insouciante. Une autre crier danger d’une voix stridente, c’était presque à en devenir folle mais si le problème n’avait été que là, il aurait été bien plus simple, car à deux casiers de nous, la tension montait parmi deux sportif, et moi, je l’additionnais.

    EVER- Euh… Non je ne souffrais pas… Je…


Waouh, bravo Ever, très convainquant… J’avais l’impression d’un de pourrait un gros néon rouge au dessus de ma tête criant menteuse et de deux, que j’allais exploser comme une cocotte minute. Je jetais un regard furtif derrière moi pour voir les deux sportifs sur le point de se jeter dessus l’un de l’autre, et en effet, cela ne manqua. L’un deux des balança son point dans la figure de l’autre et alors, je sus…

    EVER- Désolée mais je ne peux pas rester ici…


Non, je ne pouvais pas rester… Pas avec toute cette colère, pas avec toute cette violence qui peu à peu pouvait prendre par de moi… J’avais déjà l’impression d’éclater si bien que je bousculai Justin en courant vers la sortie. Je me fit mal à l’épaule par la même occasion, abandonnant mon sac au pied du casier mais peu importe, je devais sortir. C’est ce que je fis, me faisant traiter de folle au passage par un groupe de fille que je bousculai aussi. Je couru jusqu’au parc où je m’arrêtai sous un chêne, mes jambes me lâchant, ma respiration coupée et des larmes coulant sur mes joues… J’étais honteuse et effrayée par moi-même…


___________________________
    "Tell me who you are,
    I am spellbound
    You cannot have
    this control on me..."


    Lacuna Coil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin de Guillemot



Age du personnage : 1500 ans mais 16 ans d'apparence
Messages : 28
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Mar 9 Mar - 11:38

Justin ne disait rien, il avait été curieux vis-à-vis de ce qui se passait chez sa camarade. Et sa réponse le laissa perplexe, elle ne souffrait pas ? C’était pourtant l’impression qu’elle lui avait donnée soit ses siècles d’existence ne lui avaient servit à rien soit elle lui mentait. Il hésita une nouvelle fois à lire dans ses pensées mais elle ne lui laissa pas le temps de trancher le bousculant d’un coups avant de courir. Il observa ce qui avait put déclencher une telle réaction et remarqua les deux sportifs qui se battaient. Il fronça les sourcils et décida de rattraper son amie. Il prit le sac qu’elle avait laissé par terre et le porta à son nez pour sentir son odeur, la traque pouvait commencer. Il sortit d’un pas tranquille avant de croiser un groupe de filles qui avait croisé Ever, il le sut en lisant leurs pensées, au moins il ne s’était pas trompé de chemin. Mais pendant qu’il marchait, il restait un problème, sa curiosité mais aussi le fait qu’il voulait absolument aider son amie. Il la retrouva près d’un chêne en train de pleurer et s’approcha doucement ouvrant son esprit pour lire les pensées de la jeune fille. Il avait pris sa décision de savoir ce qui se passait mais de rien en dire, il laisserait le choix à la demoiselle d’en parler si elle le souhaitait. Il ressentit en lisant les pensées de honte mais aussi de peur. Quand il compris ce qu’était le don de la demoiselle, il recula de deux pas, elle était dangereuse pour lui. Si elle venait à comprendre d’où lui venaient tous ses sentiments, elle pourrait le mettre en danger. Il l’observa un instant avant de se rappeler que c’était sûrement une de ses seules amies et qu’il se devait de prendre ce risque pour l’aider. Il approcha donc plein de questionnement mais aussi de doutes, le pouvoir de la jeune humaine l’effrayait plus qu’il ne le fallait pour un vampire. Il sourit essayant de faire revenir le calme en lui ce qui fut plus difficile que d’habitude. Et il s’assit sous le chêne à côté de la sorcière, car c’était ce qu’elle était, il l’avait découvert en fouillant ses pensées mais il avait arrêté quelques minutes après sachant qu’il se serait épuisé et qu’il devrait prendre un nouveau repas le soir même. Il tendit le sac à la jeune fille hésitant encore sur la conduite à tenir vis-à-vis d’elle. Il ne pouvait pas lui avouer ce qu’il était sans l’effrayez mais d’un côté il voulait la rassurer sur son état et lui mentir ne lui semblait pas être une bonne idée. Il opta pour le moment sur le fait qu’il fallait briser le silence.

Justin : Tiens, t’as oublié ton sac près des casiers.

Il lui tendit l’objet en question et la laissa le prendre avant d’inspirer un grand coup, il lui fallait prendre une décision maintenant. Il regarda sa camarade et décida de lui reposer la question voir si elle était capable de lui dire la vérité. Ensuite il verrait si il pouvait lui confier son secret. Un secret qu’il n’avait jamais confier à quelqu’un même à sa femme et son fils par le passé.

Justin : Ever, j’aimerais savoir ce qui passe s’il te plait…

Il l’observa dans les yeux en attendant sa réponse. Elle avait toutes les cartes en main, c’était en quelques sortes elle qui déciderait si Justin lui confierait son secret ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ever Connens
Admin


Age du personnage : 17 ans
Messages : 125
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Dim 21 Mar - 22:22

Pourquoi là ? Pourquoi maintenant ? Tout ceci commençait à réellement me fatiguer. Comment puis-je avoir de l’espoir quand tout tourne au vinaigre comme là ? C’est vrai… J’étais en train de parler tranquillement avec Justin, puis ce couple avait du passer, ainsi que plus tard, cette bagarre, m’obligeant à tout planter sur place, à le planter sur place… Je savais pourtant que je ne devais « m’attacher » à personne ici, ni ailleurs, car j’étais dangereuse pour eux, mais en quelque sorte, c’était agréable de pouvoir parler à quelqu’un. Ce quelqu’un, il s’appelait Justin. C’était lui d’ailleurs qui était venu me voir en premier. Parfois, il était étrange, ce qu’il ressentait été étrange, mais c’était vivable avec lui. Il faut dire qu’il était bien souvent calme, comme si il avait vécu toute une vie voir plus… Mais là, j’avais manqué de lui sauter à la gorge à cause de deux imbéciles. J’étais partie assez tôt pour éviter cela, mais je l’avais qu’en même bien bousculé, me faisant même mal à l’épaule au passage. A croire qu’il était plus musclé qu’il ne le laissait croire. Enfin bref… J’en étais là, assise sous cet arbre, pleurant ce que je pouvais. Oh moins, ces larmes étaient bien les miennes. Et puis, ce n’est pas parce que j’avais les yeux fermé que je ne voyais rien autour de moi. La première personne qui arriverait, je la sentirais. Oui, mais voilà, je n’étais pas sure de le vouloir. Mais peut importe, dès le moment où je senti sa détermination, je sus que Justin arrivais. A que distance était-il ? De plus en plus prêt, jusqu’à ce qu’il ait peur. Ce fut soudain, tellement qu’un nœud violent se format dans mon ventre. Je détestais de telles émotions… Elles étaient trop douloureuses, et comme si je n’avais pas assez de moi, il fallait que j’éprouve ceux des autres. Justin se remit à s’approcher de moi, devenant de plus en plus calme, atténuant donc la douleur dans mon ventre. Il s’assit sans rien dire dans un premier temps, puis, il me tendit mon sac de cours que j’avais abandonné un peu avant.

    JUSTIN- Tiens, t’as oublié ton sac près des casiers.


En voulant récupérer mon sac, je n’eue d’autre choix que de le regarder dans les yeux. Je en sais même pas si le son merci sortie réellement de ma bouche, mais au moins, mes lèvres bougèrent. Encore une fois, dès que j’eue capté son regard, je fus incapable de le quitter et tout alors s’amplifia, notamment les émotions, ce que lui ressentait. De la peur principalement, même si d’un coté, il y avait comme un espoir. J’aurais aimé comprendre, mais la raison m’effrayait d’elle-même aussi… C’était comme si la vérité se présentait à moi et que je refusais de la voir, pourtant…

    JUSTIN- Ever, j’aimerais savoir ce qui passe s’il te plait…


Que faire ? Une partie de moi me disait qu’il s’avait déjà et qu’alors je devais courir loin avant de finir sur un bucher. Une autre partie de moi, d’une voix très basse, me disait que c’était l’un de mes seuls amis, et que je devais lui faire confiance. Et enfin, une partie dont j’ignorais la provenance me disait que je n’étais pas la seule à cacher des choses. Moi dans tout ça, je ne savais pas quoi faire. Je ne pouvais quitter son regard tout comme je ne pouvais stopper quelques larmes ou encore être sure de faire le bon choix, mais pourtant, c’était à mon tour de parler et ce que j’allais dire allait avoir des conséquences importantes, et ce dans tout les cas.

    EVER- Tu as peur depuis que tu es arrivé prêt de cet arbre, tu es indécis et pourtant déterminé à la fois, tu veux savoir quelques choses et en même temps tu doutes, et parfois, tu es d’un calme et d’une nostalgie d’une personne ayant vécu une longue vie…


Je ne pouvais quitter son regard et lui ne bougea pas d’un cil, comme pour m’inciter à continuer. Etais-je en train de creuser ma tombe et de perdre le peu que j’avais ? Surement, mais c’était trop tard pour faire marche arrière, je le savais, je le sentais, et lui aussi…

    EVER- Tout cela, je le sais, parce que… je le ressens… je… je suis ce que l’on appel une empâte… je ressens les émotions des autres…


Voilà, c’était dit, et ne le quittant pas du regard, j’attendais qu’il parte en courant alerter tout les autres…


___________________________
    "Tell me who you are,
    I am spellbound
    You cannot have
    this control on me..."


    Lacuna Coil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin de Guillemot



Age du personnage : 1500 ans mais 16 ans d'apparence
Messages : 28
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Mer 24 Mar - 11:56

Justin avait tendus son sac à Ever, il avait entendu son merci à peine audible pourtant c’était un des rares avantages d’être un vampire. Ensuite il avait continué en lui disant qu’il voulait savoir ce qui se passait et il avait attendu. C’était elle qui avait les cartes en mains, il s’en remettait à elle complètement, c’était un de ses rares amies qui ne traverserait sans doutes jamais le temps comme lui mais quelle importance, il avait confiance en elle et il restait à savoir si elle avait confiance en lui. Il la regardait ne quittant pas son regard comme elle ne le faisait pas non plus, il voyait les quelques larmes qui continuait de couler et cela lui faisait un peu mal. Il attendit et quand elle commença à parler il l’écouta ne bougeant plus étant concentré sur ce qu’elle disait. Elle lui révélait la vérité sur elle mais au départ il fut extrêmement surpris qu’elle ait réussi à décoder toutes ses émotions et un peu paniqué, même si maintenant il lui apparaissait qu’il ne pourrait se cacher plus longtemps, il lui devait la vérité comme elle le lui avait apporter. Il la regarda quand elle s’arrêta l’incitant à continuer comme lui le ferait tout à l’heure pour lui avouer sa vraie nature quitte à la perdre pour toujours. Quand elle eut finit, il lui sourit et réfléchis à la meilleure façons d’aborder son secret à lui. Il ne pouvait clairement pas lui balancer de but en blanc et bah moi je suis un vampire, sinon elle pourrait croire qu’il se moque d’elle. Il repensa à la manière dont elle avait aborder son don et décida qu’après tout il pouvait reprendre certaines notions qu’elle avait aborder. Il la regarda un long moment puisant en lui tout son courage, c’était la première fois de sa vie qu’il allait révéler son secret et ceux pour le meilleur ou pour le pire.

Justin : Je te crois. D’autant plus, que tu a cité des émotions que peut de gens pourrait décodé en moi. Le calme et la nostalgie dont tu a parlé ne sont là que…parce que effectivement je suis beaucoup plus vieux que vous. En réalité, j’ai environ mille cinq cent ans. Comment ? Tout simplement parce que je suis un vampire mais oublie tout ce que tu crois savoir sur nous beaucoup d’information sont fausse et laisse moi te raconter mon histoire.

Le jeune homme attendit un signe de sa camarade qui l’incite à continuer mais ce fut les yeux de celle-ci qui lui dire de le faire et il inspira un grand coup avant de se jeter à l’eau. Il allait lui conter sa vie quelque chose qu’il avait gardé pour lui jusqu’à présent. Il se remémora toute sa vie avant de la conter à la jeune fille.

Justin : Je suis né autour de 510, mon père faisait partit de ceux qu’on pouvait appelé aristocrate chez les Francs. Quand la guerres à éclate entre les Burgondes et les Francs, je resta près de ma mère jusqu’à mes quatorze ans, année où mon père mourut. Je décidai donc de le venger en tuant ceux qui m’avait privé de celui-ci, mais je fus blessé mortellement autour de mes quinze ans. C’est là, qu’un vampire, celui qui m’a créé, a décidé de me sauver la vie en me le faisant devenir à mon tour. Je pris la décision suite à cette transformation de fuir non seulement les combats mais aussi mon créateur. Celui-ci me retrouva quelques centenaires plus tard, et m’offrit une bague qui permettait de rester au soleil sans souffrir. Mais suite à un accident, il fut tué pour raisons d’Etats et je me retrouvai Duc de Savoie, je pris donc une femme avec qui j’eu un enfant. Donc il existe un de mes descendants quelques parts, et j’aimerais le retrouver c’est pour ça que je suis venu ici.

Une fois qu’il eut finit son récit où il n’arrêtait pas tourner la bague à son doigt, il attendit quelques secondes pour réfléchir à ce qu’il pourrait dire et décida de parler son régime au moins pour éviter d’avoir une réaction de peur chez la demoiselle qui risquait de croire qu’il allait lui sauter dessus.

Justin : Je t’ais demandé d’oublier tout ce que tu savais sur les vampires car comparé à ce qu’on pourrait croire, on ne laisse pas forcément des cadavres humains vidés de leur sang partout où on passe. En réalité, pour ma part je me nourrit de sang animal je n’aime pas l’idée de devoir me nourrir sur des gens comme vous. Et quant il le faut, ce qui arrive rarement, je le fait mais je laisse toujours le choix à la personne et surtout je ne la tue pas, prenant juste ce qu’il me faut.

Voila, il lui avait dit la vérité le concernant. Et il ne comptait pas aller plus loin c’était à elle de poser des questions si elle en avait mais il ne pourrait pas lui dire le reste une partie de lui avait surtout peur de sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ever Connens
Admin


Age du personnage : 17 ans
Messages : 125
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Mer 31 Mar - 22:57

C’était fait, je l’avais fait, je l’avais dit, je lui avais tout dit… Enfin tout, je ne sais pas si c’est vraiment le mot qu’il fallait employé. Car après tout, il était loin de savoir tout de moi, comment j’avais découvert ce que j’étais, d’où je venais ou encore ce que j’avais vécu réellement. Alors, dire que je lui avais tout dit… Oui, mais voilà, je lui avais dit qu’en même, je lui avais avoué… J’avais décri ses moindre sentiments comme je les percevais au point de presque lui rendre son image émotionnelle dans un miroir. Avouez que cela avait quelque chose d’effrayant à bien y réfléchir. Je sais que moi, j’aurai été effrayée. D’ailleurs, j’avais peur de moi-même, n’allait pas croire le contraire. Pour moi, je n’étais qu’un monstre qui n’avait pas sa place ici. J’étais peut être encore loin de me douter que je n’étais pas la seule. Oh, je le savais, Granny me l’avait très bien expliqué, elle lisant dans les pensées des autres, mais pour moi, je ne voyais pas cela comme une chose tant répandu. C’était peut être une tare familiale après tout. Des sorciers et sorcières… c’était si difficile à imaginer et pourtant d’un coté si simple quand on en était une… Oui mais voilà, je n’étais pas prête à l’accepter. Je n’aimais pas ce que j’étais point final. Pourquoi l’avouais-je à Justin ? Je ne sais pas. Peut être parce qu’il est l’une des rares personne pour qui je semble compter un peu… Et pourtant, je risquais de le perdre, j’en étais même sure. Comment pourrait-il en être autrement ? Il allait avoir peur… Tout en parlant, j’imaginais les différents cas possible pour la suite. Je le voyais me poussais violemment et partir en courant effrayé, me disant de ne plus jamais l’approcher. Je l’imaginer allant l’hurler à tout le monde et moi devant alors fuir… la fuite ou la solitude… voilà ce que je voyais pour moi. Lorsque j’eus fini, les larmes coulaient toujours sur mes joues, mon regard ne quittant pas le sien, attendant la sentence. Je pouvais ressentir son hésitation qui peut être dissimulait une grande peur. C’était prévisible après tout. Il ne m’avait même pas quitté des yeux…

    JUSTIN- Je te crois. D’autant plus, que tu as cité des émotions que peu de gens pourraient décoder en moi. Le calme et la nostalgie dont tu as parlé ne sont là que…parce que effectivement je suis beaucoup plus vieux que vous. En réalité, j’ai environ mille cinq cent ans. Comment ? Tout simplement parce que je suis un vampire mais oublie tout ce que tu crois savoir sur nous beaucoup d’information sont fausse et laisse moi te raconter mon histoire.


Je crois que je ne m’étais pas préparée à ça. De toutes les éventualités possibles, je n’avais pas imaginée celle-ci. Ses premiers mots furent déjà étranges pour moi. « Je te crois »… C’était tout à fait inattendue mais en un sens, ça avait été rassurant, car il n’était pas partie en courant, il n’avait pas hurlé… Etait-ce pour moi alors un nouveau départ ? C’était presque comme un miracle à bien y réfléchir. Mais pourtant… Je ressentais de la peur, de l’appréhension, et une envie d’être courageuse. Je n’avais plus à ressentir cela, ce qui signifiait que ça venait de Justin. Il ne lui fallu pas longtemps pour comprendre pourquoi. D’un coté, heureusement que j’étais déjà assise, sinon je serais tombée par terre. Vampire… Etait-ce possible ? Une partie de moi n’était pas vraiment surprise, comme si je l’avais toujours su. Comme je lui avais dit, ses émotions étaient parfois si différente des autres, et même si c’était dur à réalisé, j’avais ressentit cela avec d’autre. C’était comme le ver un voile non pas seulement sur Justin, mais sur d’autre personne qui m’entourais, certaine étant peut être plus dangereuse que d’autre. Je n’étais pas capable de piper mot pour le moment, mais je ne quittais pas des yeux Justin, l’encourageant à continuer. Je voulais savoir, j’avais besoin de comprendre et bizarrement, je n’avais pas si peur que ça…


    JUSTIN- Je suis né autour de 510, mon père faisait partit de ceux qu’on pouvait appeler aristocrate chez les Francs. Quand la guerre à éclate entre les Burgondes et les Francs, je restai près de ma mère jusqu’à mes quatorze ans, année où mon père mourut. Je décidai donc de le venger en tuant ceux qui m’avaient privé de celui-ci, mais je fus blessé mortellement autour de mes quinze ans. C’est là, qu’un vampire, celui qui m’a créé, a décidé de me sauver la vie en me le faisant devenir à mon tour. Je pris la décision suite à cette transformation de fuir non seulement les combats mais aussi mon créateur. Celui-ci me retrouva quelques centenaires plus tard, et m’offrit une bague qui permettait de rester au soleil sans souffrir. Mais suite à un accident, il fut tué pour raisons d’Etats et je me retrouvai Duc de Savoie, je pris donc une femme avec qui j’eu un enfant. Donc il existe un de mes descendants quelques parts, et j’aimerais le retrouver c’est pour ça que je suis venu ici.


Il était si vieux et pourtant si jeune. J’étais tout ouïe à son histoire et je regrettais même sur le coup de ne pas avoir été plus attentive en cours au paravent. J’essayais de l’imaginer en tenu d’époque, de savoir quelle coup de cheveux il avait. Se dire qu’il avait tant de connaissance, tant vécu… le pauvre devait surement s’ennuyer en classe, toujours apprendre les même choses, des choses qu’il avait vécu, et les voir être déformées. Mon cœur fit un bon lorsqu’il dit qu’il avait été marié, et surtout, qu’il avait des descendants. Je ne pouvais pas imaginer l’effet qu’il aurait si il les voyait, mais je le ressentirai si je suis à ses cotés. Pourquoi je pensais à ça d’ailleurs… Oui, j’aimerai bien…

    JUSTIN- Je t’ais demandé d’oublier tout ce que tu savais sur les vampires car comparé à ce qu’on pourrait croire, on ne laisse pas forcément des cadavres humains vidés de leur sang partout où on passe. En réalité, pour ma part je me nourris de sang animal je n’aime pas l’idée de devoir me nourrir sur des gens comme vous. Et quant il le faut, ce qui arrive rarement, je le fait mais je laisse toujours le choix à la personne et surtout je ne la tue pas, prenant juste ce qu’il me faut.


Bizarrement, je n’avais pas eu peur une seule fois qu’il ne me saute dessus. Sans doute parce qu’au fond de moi, je sentais qu’il ne me ferait pas de mal, et puis, il aurait pu m’en faire il y a bien longtemps non ? Comme cette fois où au moment où la nuit tombait, il m’a raccompagné chez moi, passant là où il n’y avait personne. Il aurait pu me tuer, faire ce qu’il voulait de moi, il en avait la force après tout, et je n’étais pas douée pour me défendre… Mais voilà, il n’avait rien fait. Ce qu’il venait de me dire était pourtant si difficile à croire, si dure à assimiler avec tout le reste que, sans trop réfléchir, je portais ma main a sa joue. Il avait la peau froide pour ne pas dire glacial…

    EVER- Tu n’es pas le seule ici n’est-ce pas…


Ce n’était presque pas une question tellement j’étais sure au fond de moi de la réponse, tout comme de ce qui suivait. Un visage me revenait alors en tête. Damon… J’eus un frisson et je finis par retirer ma ain de la joue de Justin, gênée et confuse, tout en étant dans mes pensées.

    EVER- Mais peu sont comme toi…




___________________________
    "Tell me who you are,
    I am spellbound
    You cannot have
    this control on me..."


    Lacuna Coil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Justin de Guillemot



Age du personnage : 1500 ans mais 16 ans d'apparence
Messages : 28
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Lun 19 Avr - 21:47

Justin n’avait pas bougé à la fin du récit d’Ever, prenant une décision difficiles celle de tout lui raconter. Il n’avait pas commencé par son histoire loin de là. Non, il lui avait avoué sa véritable nature, un vrai supplice pour lui. Il ne l’avait jamais fait avant préférant nié sa nature plutôt que de se l’avouer. Mais voila, il fallait toujours à un moment ou à un autre s’avouer ce qu’on était et c’est ce qu’il faisait. Cela lui faisait mal, il avait l’impression de se déchirer en deux définitivement de ne plus jamais pouvoir retourner en arrière et cela lui faisait peur. Il avait peur de perdre son amie définitivement et qu’il doivent fuir loin une fois de plus à cause des autres. Il était nerveux mais bien décidé à aller jusqu’au bout car il lui devait ça surtout après ce qu’elle lui avait dit. Il lui demanda d’oublier tout ce qu’elle savait sur sa race même s’il y avait des choses vrai il valait mieux oublié beaucoup de mythes. Il lisait les pensées de son amie afin de décoder ses émotions et fut très surpris de ne pas y voir tant de peur que ça ce qui le rassura énormément et qui l’incita à continuer son histoire. Toute sa vie en un court résumé, il ne comptait rien cacher absolument rien tenant beaucoup trop à elle pour lui mentir. Il lui conta sa vie sans détour mais évitant les détails. Il lui parla de la guerre sans évoquer le côté sanglant des combats qui n’avait rien de noble et surtout il ne lui expliqua pas comment on faisait pour devenir vampire il ne voulait pas que cette idée germe dans sa tête. Il lut dans ses pensées le désir de savoir ce qu’il ressentirait quand il rencontrait ses descendants et il se promit de faire en sorte de l’avoir à ses côtés le jour où il en rencontrerait. Mais il avait aussi entendus le cœur de celle-ci faire un bond quand il avait parlé de son mariage et se demandait bien ce qui se cachait derrière ça. Il ne dit rien et continua son récit jusqu’à la fin. Une fois que tout fut finit, il attendit une réaction soit de peur soit une qui l’étonnerait. Il s’attendait à rien à part un risque de devoir fuir et de devoir oublier la jeune fille ce qu’il savait serait d’une dureté inimaginable. Cela pourrait duré l’éternité ou des centenaires jusqu’à ce qu’il trouve quelqu’un d’autres qu’il veuille bien de lui ce qu’il pensait impossible. Aussi quand il sentit la main chaude voir brûlante de la jeune fille, il écarquilla les yeux de surprise. Il n’arrivait pas à croire qu’elle soit encore là et surtout qu’elle n’avait pas peur. Puis, il compris dans les pensées de celle-ci que c’était parce qu’il ne l’avait jamais attaquer même la nuit dans des rues désertes quand il la raccompagnait. Il écouta ce qu’elle lui dit avec un sourire en coin elle le croyait cela pouvait presque raviver son cœur mort. Mais la phrase en elle-même lui fit perdre son sourire, en effet il n’était pas seul et cela l’effrayait qu’un d’entre eux puisse s’en prendre à son amie. Il n’y en avait qu’un qu’il ne craignait pas c’était celui qui allait au lycée comme lui. Il n’avait pas réussit à l’approcher mais avait sentit sa présence.

Justin : Oui, je ne suis pas le seul, à mon grand damne.

Il ferma les yeux avant de les rouvrir dès qu’il sentit qu’elle ôta sa main, il avait entre perçut un pensée fugace concernant un vampire qu’il connaissait de vue. Il ne l’aimait pas spécialement mais n’avait rien contre lui, celui-ci n’ayant jamais rien faire contre lui. Il répondit un oui à peine inaudible à la dernière réflexion de celle-ci avant de la prendre dans ses bras. Il voulait lui faire comprendre qu’il ne permettrait à personne de la toucher.

Justin : Mais ne t’inquiète pas, ils ne t’approcheront plus et ne te feront aucun mal, j’y veillerais. Si tu as des questions n’hésite pas. Je ferais en sorte de te faire comprendre mon monde afin que tu comprennes les dangers qu’il peut receler et celui que je peux être pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ever Connens
Admin


Age du personnage : 17 ans
Messages : 125
Date d'inscription : 26/11/2009

MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Dim 2 Mai - 18:39

On a tous une part au fond de nous qui y croit. On a tous cette petite partie qui nous reste de l’enfance, avec ses fées, ses dragons et sa magie. On est tous quelques part au fond de nous ce Peter Pan qui veut continuer à croire malgré là dur réalité de la vie, et pourtant, lorsque l’on est face au fait accompli, on n’y croit pas vraiment. C’est alors comme s’éveiller d’un rêve alors qu’on n’aurait pas du… Les vampires, les sorcières… Tant de vérités cachées dévoilées au grand jour au moment où on s’y attend le moins. Je suppose que ça doit être pareil pour tout le monde, mais en tout cas, je suis incapable d’expliquer alors ce que je ressentais. Certes, je connaissais mon existence, mais je me croyais seule, comme une erreur. Et là, à cet instant, une autre vérité venait à moi… Justin. Il était un vampire, les vampires existaient… Je savais qu’au fond de moi, je le savais depuis longtemps. Longtemps était certes peut être un grand mot. Mais j’avais rencontré Damon, Stefan… Certes, Damon était surement celui qui m’avait le plus marqué… Il est vrai que ce que j’avais ressenti alors avait eu de quoi me retourner. D’ailleurs, après cela, j’avais failli faire un allé direct vers les toilettes. Cela avait été fort, sans doute trop. A peine l’avais-je vu que j’avais eu envie de lui sauter dessus, étant prise d’une faim inexplicable et inconnue. Aujourd’hui je pouvais la comprendre, et en même temps, réaliser le danger dans lequel j’étais alors. « Tu ne devrais pas m’approcher… » Voilà ce qu’il avait dit alors. Pourquoi m’avoir épargné ? La surprise ? L’expression que je lui avais rendue ? Ceci était loin, mais c’était comme si ce m’était revenu en pleine face à ce moment même.

Lorsque ma main vint se poser sur la joue de Justin, je ressentis sa surprise comme si elle avait été la mienne. Ce n’était pas une surprise désagréable, au contraire, car derrière, je senti mon cœur se réchauffer de façon très rapide et puissante. C’était si agréable et à la fois si étrange à ressentir. Pendant un instant, j’oubliais tout ce qu’il y avait autour de moi ainsi qu’où j’étais. Il n’y avait que lui et moi, et rien d’autre à part une grande sensation de bien être. J’avais presque l’impression de pouvoir lui faire ressentir, une sorte de limite où mon pouvoir pourrait s’éteindre aux autres par la suite. Qui sait, cela arrivera peut être un jour, même si cela a de quoi être effrayant. Après tout, il serait encore plus dur alors de conserver mon secret. Oui, mais voilà, là, à cet instant précis, j’aurai voulu pouvoir partager cela avec Justin, que ce ne soit pas à sens unique, qu’il puisse lui aussi ressentir ce que j’éprouvais. Il verrait alors que je n’ai pas peur, que je suis bien, voir même très bien avec lui. Je n’en connaissais pas encore la raison, mais je ne voulais pas quitter pour sur cette petite bulle de bonheur qui venait de se créer autour de nous. Ma main sur sa joue, je sentais qu’il était heureux et de surcroit, je l’étais aussi, même si je n’avais pas besoin de ses sentiments alors pour ressentir les miens. Cela dura un moment… Jusqu’à ce que je parle. Oui, il n’était pas le seul, et cela lui ôta le beau sourire qu’il avait aux lèvres, remplaçant tout cela par une peur enfuie.

    JUSTIN- Oui, je ne suis pas le seul, à mon grand damne.


Ma main se retira de sa joue lentement tandis que je ne pouvais quitter son visage. C’était étrange, tout semblait se bousculer dans ma tête sans que je puisse le contrôler, comme si une vérité en amenait une autre juste après. Il ouvrit les yeux à ce moment là, et tout fut silencieux. J’avais soudainement peur. Peur qu’il disparaisse, même si j’en ignorais la raison. Jamais encore je n’avais été aussi proche de quelqu’un, et j’avais l’impression d’être un nouveau née dans un nouveau monde. Certes, face à lui en y pensant bien, c’était le cas. Qui étais-je à coté de lui qui avait vécu plus qu’il ne le fallait ? C’était comme cette attirance inexplicable alors que j’avais pour lui. Ce n’était pas une attirance vampirique, car en y réfléchissant bien, j’y avais gouté face à Damon, et cela n’avait rien à voir, c’était tout nouveau, et ça venait de moi, pas de lui… Je ne savais pas comment l’expliquer, mais en même temps, le voulais-je vraiment ? Je sentis alors ses deux bras venir autour de moi pour m’encercler et m’attirer à lui. Je n’opposais aucune résistance, j’avais confiance en lui de toute façon, pour ne pas dire que je fus heureuse qu’il me prit dans ses bras ainsi.


    JUSTIN- Mais ne t’inquiète pas, ils ne t’approcheront plus et ne te feront aucun mal, j’y veillerais. Si tu as des questions n’hésite pas. Je ferais en sorte de te faire comprendre mon monde afin que tu comprennes les dangers qu’il peut receler et celui que je peux être pour toi.


Il voulait me protéger… Mais pourrait-il me protéger de moi-même ? J’étais un danger pour moi-même, c’était ainsi, et je n’y pouvais rien. Ma nature était comme ça, et grand-mère me l’avait bien dit… J’avais en comparaison peur de moi-même et non de lui. Je devais lui expliquer tout cela d’ailleurs. Je ne compris d’ailleurs pas ce qu’il voulu dire en disant qu’il m’expliquerait ce qu’il pouvait être pour moi. Personne n’avait jamais rien été pour moi, alors, je ne comprenais pas. Il faut dire que dans le domaine du nouveau e de l’inimaginable, on battait des records aujourd’hui.


    EVER- Tu ne pourras me protéger de moi-même… Je suis même dangereuse pour toi… comme pour tous ceux qui m’approchent…


Sans vraiment m’en rendre compte, je me blottis un peu plus contre lui, posa une de mes mains sur sa poitrine. Celle-ci se soulevait machinalement pour une respiration qui n’était à priori pas nécessaire, le cœur ne battant pas lui. C’était néanmoins reposant. Je pouvais aussi sentir son parfum, la manière dont ses muscles bougeaient ou réagissaient de manière minime. Etre dans ses bras, c’était comme être une poupée de porcelaine. Je me sentais fragile et bien à la fois. Je pouvais sentir la différence de chaleur entre nos deux corps, chose que je n’avais jamais remarquée avant. Certes, il ne m’avait jamais prit dans ses bras, mais à cet instant, je ne voulais surtout pas les quitter.

    EVER- Ma mère a disparue un jour de printemps dans un accident de voiture, et je n’ai jamais connu mon père. On vivait chez ma grand-mère, dans une petite ville loin de tout. Le jour des funérailles, j’ai cru me déchirer en un millier de morceaux. La peine de chacun venait obligatoirement à moi. Je n’ai pas tenu longtemps, et à mon réveil, j’étais sous le porche de la maison, ma grand-mère étant dans son rocking-chair à tricoter. C’est là que j’ai tout su… Ma grand-mère était aussi une sorcière, elle pouvait lire dans les pensées. Ma mère elle semblait avoir échappé au phénomène. Je vis aujourd’hui chez ma tante depuis le décès de Granny… Et a aujourd’hui, tu es le seul à savoir…


Je fis une pose, fermant les yeux mais ne bougeant pas. J’étais si sereine dans ses bras que s’en était presque incroyable, impossible… Pourtant, on était là, tout les deux. Je ne sais pas si je devais tout lui raconter ou non, mais au fond de moi, je devais le faire. Lui le ferait aussi, j’en suis sure. Après tout, ne m’avait-il pas dit que si j’avais des question, il y répondrais ?



___________________________
    "Tell me who you are,
    I am spellbound
    You cannot have
    this control on me..."


    Lacuna Coil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources ?? PV : Ever   Aujourd'hui à 3:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour aux sources ?? PV : Ever
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux sources de Lanza del Vasto
» D Day - le 6 juin 1944, débarquement allié en Normandie
» Retour aux sources
» Retour aux sources.
» [12*23] Retour aux sources 11/06/2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journal d'un Vampire :: Oo La ville Fell's Church oO :: ° Le Lycée ° :: Hall D'entrée-
Sauter vers: