AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elrina de Muzillac

avatar

Mes relations : Mis à part le vampire qui l'a fit devenir elle même une créature de la nuit, elle ne connaît personne, elle préfère rester seule afin de toujours penser à celui qu'elle a aimée et qu'elle aime toujours...
Age du personnage : 151
Messages : 45
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 24
Localisation : Loin de ce monde cruel, tortueux et mensongé

MessageSujet: "La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."   Sam 19 Déc - 1:29

C'était à la tombée de la nuit, Elrina décida d'aller se promener en forêt afin de ne rencontrer personne "d'humain". Lentement mais rapidement pour certains, elle marchait au beau milieu de cette dernière, s'ennuyant presque. La jeune femme avait soif mais elle ne voulait pas tuer d'autres humains pour le moment malgré que ses veines lui brûlaient horriblement... Elle s'arrêta soudain de courir pour examiner le paysage qui résidait autour d'elle. Au loin, on voyait la cime de quelques montagnes que l'on ne pouvait distinguer parfaitement.
Alors elle décida de s'assoir sur le sol, près d'un tronc d'un pin de Monterrey et commença à feuilleter un de ses précieux cahiers où demeurait tous les poèmes, histoires qu'Elrina avait écrites et inventées. Tandis qu'elle commençait à relire ces derniers elle se mis à penser à l'homme qu'elle n'aurait jamais, celui qui avait fait battre son coeur avant de lui ôter sa vie mortelle. Elle regrettait d'ailleurs beaucoup d'être tombée amoureuse de celui-ci, car si elle avait succombée à tous les hommes qui la désiraient à l'époque, elle aurait sûrement eue un mari qui l'aurait aimée ainsi que des enfants et des petits enfants qu'elle aurait idolâtrée plus que tout au monde...

-Quelle vie... murmura t-elle dans la nuit. C'est dans des moments comme cela qu'elle aimait pouvoir écrire comme bon lui semble sur des petits cahiers tout en se rappelant sa vie mortelle.
Sa famille lui manquait, son ancienne vie tout court lui manquait. Elle se mit alors à fixer l'astre lunaire qui brillait dans toute sa splendeur au dessus des arbres de la forêt, les arbres mort qui logeaient devant elle donnait un air macabre à la scène, ce qui lui rappela de nouveau la nuit de sa transformation. Elle aurait tellement aimée revoir son créateur, rien qu'une fois, pour de nouveau lui faire part de ses sentiments à son égard et peut-être cette fois qu'il aurait pu la comprendre, oui, elle était comme lui désormais et c'est pour cela qu'elle espérait toujours. Comme on dit l'espoir fait vivre...

La jeune fille posa sa sacoche par terre, à ses côtés et y déposa son cahier ainsi que sa plume avant de se lever afin d'examiner dans toute sa magnificence la scène qui était devant elle, afin par la suite de pouvoir la décrire dans ses récits pour donner un air plus mélancoliques aux histoires d'amours qui finissaient dans des forêts comme celle-ci, par conséquent elle prit le temps donc d'inscrire dans son crâne tous les détails de ce magnifique paysage où régnait l'astre lunaire comme un roi sur son pays.

-Nous ne sommes que des pions sur cette maudite planète...
chuchota de nouveau Elrina. Je ne sais pas pourquoi ce maudit chasseur a décidé de me séparer de ce sublime vampire, au moins je serai morte et entérée pas entrain de désespérer comme je le fais cette nuit... finit-elle par avouer à elle même. Tandis qu'elle regardait autour d'elle, elle entendait des bruits d'animaux qui fuyaient, normal elle était leur plus grand prédateur après tout, surtout qu'elle n'avait pas abreuvée sa soif depuis quelque temps maintenant. Mais elle ne voulait pas tuer, oui, elle ne voulait pas porter de soupçons sur quelque chose qui rôderait près de la ville surtout qu'elle ne savait pas que d'autres vampires comme elle, vagabondaient autour de celle-ci.

Elle décida alors de grimper à la cime d'un arbre pour contempler le paysage et ce qui pourrait arriver à ses alentours afin de n'être pas pris au dépourvue. Mais ne voulant pas abimer sa longue robe noire elle changea d'avis et s'assit sur une branche à quelques mètres du sol. Elrina se mit de nouveau à penser à tout et à rien en même temps attendant quelque chose qui ne viendrait sans doutes pas...


Dernière édition par Elrina de Muzillac le Mer 23 Déc - 15:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-new-moon.forumactif.org/index.htm
Gabriel VanDucan

avatar

Age du personnage : 2000 ans .
Messages : 30
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: "La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."   Dim 20 Déc - 19:22

    La foret semblait être maintenant le nouveau lieu préféré du jeune homme . Cela faisait plusieurs fois qu’il y venait , soit pour chasser un peu l’humain en plein jour ou bien simplement pour réfléchir . Aujourd’hui , il y venait simplement pour réfléchir puisqu’il n’avait nul besoin de se nourrir . Il l’avait fait la veille alors il devait attendre au moins deux jours avant de se nourrir . Il ne voulait pas attirer l’attention sur lui , de plus qu’il était présentement dans une si petite ville . Il aurait un peu de fil à retordre pour s’échapper mais il y arriverait tout de même et s’en irait . Peu importe . Gabriel VanDucan entra à l’orée de la forêt lentement , sur un pas régulier et d’une vitesse moyenne . Il n’avait pas envie de courir ni de marcher lentement alors il marchait rapidement avec les mains dans les poches . Sa vision nocturne parfaite l’empêchait de se cogner n’importe où . Il voyait tout comme un humain en plein jour . Contrairement à bien des vampires , lui ne regrettait pas d’être devenu une créature de la nuit . Il a accepté sans s’être fait forcé et il a été ravi d’en devenir . Maintenant , son existence commence à lui devenir lourde . Pour quelles raisons ? Lui pense que c’est tout simplement parce qu’il n’a pas de but . D’accord , tuer toujours est amusant et le divertit... Mais c’est lorsqu’il n’a plus rien à faire qu’il commence à se lasser de sa vie d’immortel . Tout était beaucoup plus facile lorsque Jézabel était là ; ils se chicanaient sans cesses et , pourtant , il était bien . Ce n’était pas toujours rose entre eux mais c’était ce qui mettait du piquant dans sa vie . Maintenant , il avait quitté son amoureuse et ils ne s’étaient pas revus depuis des siècles .. Il n’avait pas d’amis vampires , ni humain puisque c’était de la nourriture . Parfois , il aurait bien avoué que la solitude était ce qu’il y avait de mieux pour un solitaire . Ça permet de réfléchir et tout... Mais à un moment , on est seul . On a personne et on regrette notre passé . Ce qu’il faudrait à Gabriel ? Peut-être une amoureuse . Non , même une amie serait parfait pour lui . Une simple amie avec qui rire . Une femme dans sa vie . Même un homme , mais rien d’amoureux . Les relations homosexuelles ne l’intéressait pas et ne l’avait jamais intéressé . Marchant un pied devant l’autre , il observait la Lune , la maitresse de la Terre . Elle la provoquait et la Terre ne pourrait sans doute jamais la toucher ... La Lune était pleine , magnifique comme chaque soir où elle se dressait dans le ciel pourpre .

    On entendait les animaux détaler à une dizaine de mètres à la ronde , étant le plus puissant prédateur de la terre . Même un lion , roi de la savane , n’aurait pu rester devant lui sans avoir peur . Les années d’expériences qu’il avait acquis faisait de lui un vampire bien dangereux . Même les autres vampires auraient peur de lui... Seulement , il ne dit jamais son âge pour ne pas donner de chance aux vampires , aux humains . Il ne se ferait pas cette honneur . Soudain , une odeur se porta jusqu’à ses narines et il fronça les sourcils . Un autre vampire rodait dans le coin . Sa curiosité l’emporta ; il se laissa guider par son odorat et il finit par voir une jeune femme , vampire évidemment , assise sur une branche d’arbre . Elle était vêtue d’une longue robe noire qui lui allait à ravir . Lui aussi était habillé tout de noir , de manière à se fondre beaucoup plus facilement dans les ombres . Question d’annoncer discrètement sa venue , il avança sans hésitation vers la jeune femme et , lorsqu’elle le vit , il s’arrêta pour grimper à un arbre . Debout et en équilibre sur une branche , il l’observait avec les mains derrière le dos . Il n’avait nullement l’intention de l’attaquer , il restait tout simplement curieux . Et puis bon , les seuls vampires qu’il attaquait était ceux qui voulait lui prendre son repas . Son visage restait de marbre devant la jeune femme et il finit par hocher la tête .

    « Bonjour . »

    Elle devait le voir comme un gamin... Physiquement , il avait à peine atteint sa majorité . Il avait l’air plus jeune , certes , mais c’était tout à fait normal . Son teint pâle laissait aux autres une idée d’âge comme 16 ou bien 17 ans tout au plus .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrina de Muzillac

avatar

Mes relations : Mis à part le vampire qui l'a fit devenir elle même une créature de la nuit, elle ne connaît personne, elle préfère rester seule afin de toujours penser à celui qu'elle a aimée et qu'elle aime toujours...
Age du personnage : 151
Messages : 45
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 24
Localisation : Loin de ce monde cruel, tortueux et mensongé

MessageSujet: Re: "La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."   Mar 22 Déc - 22:34

Tandis que la jeune femme regardait d'un regard émerveillé elle put sentir au loin l'odeur d'un autre vampire, un jeune homme apparemment, Elrina ne souhaitait guère aller lui parler car la solitude était sa seule et unique meilleure amie, Mais sentant son parfum se rapprocher elle devina bien-vite que ce dernier venait vers elle, Elle poussa un soupire avant de relever ses longues mitaines noires lacées par un petit fil rose, elle ne voulait tout de même pas paraître comme une sauvage,
La jeune fille rangea ses cahiers afin que l'inconnu ne se pose de questions sur son passé,
Soudain, le vampire fit son apparition, pendant un moment il la fixa sans rien dire, mais heureusement pour elle, il ne semblait pas déterminé à l'attaquer, Elrina ne s'était quasimment jamais battue, par conséquent elle serait bien vite la perdante,,,
Alors qu'elle se mit à regarder l'étrangé avant de tourner instantanément la tête, elle n'aimait pas et trouvait impoli de regarder longuement les gens,
-Bonjour. osa t-il soudain, On aurait dit un gamin mais pourtant son regard était celui d'un homme qui connaissait beaucoup de la vie, qui finalement n'était pas si jeune que cela, il était très certainement plus vieux qu'elle-même,
-Bonsoir,,,
La jeune femme ne savait pas trop quoi dire, après des dizaines d'années sans avoir parlé à quelqu'un d'"humain" c'était logique qu'elle soit prise au dépourvue, La lune éclairait le visage de marbre d'Elrina, lui donnant un air luciférienne, Tandis qu'elle se fondait dans la nuit, elle tenta d'ajouter malgré que cela restait banal:
-Il s'agit d'une belle soirée, n'est-ce pas ?.
Pendant qu'elle esquissait un sourire elle se leva de sa branche avant de se laisser tomber sur le sol, sa cape vint s'écraser derrière elle quelques secondes après, Bien vite elle se releva et resta fixe devant le vampire, Elle ne le connaissait pas, conséquemment elle restait en retrait et prête à attaquer si cela tournait ainsi,
Afin d'être polie, elle ajouta:
-Excusez moi j'en ai oublié les bonnes manières, je me prénomme Elrina de Muzillac,,, .
Elle lui sourit un instant avant de lui tourner le dos afin de fixer la lune dans toute sa splendeur, elle qui était si libre, si tranquille là haut dans les ténèbres... Pourtant même si cette dernière la fascinait elle la détestait car elle était la seule qu'elle pouvait voir sans ennuis depuis son immortalité...




[HRP; Excuse moi pour le temps j'étais pas là ce week-end ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-new-moon.forumactif.org/index.htm
Gabriel VanDucan

avatar

Age du personnage : 2000 ans .
Messages : 30
Date d'inscription : 04/12/2009

MessageSujet: Re: "La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."   Jeu 24 Déc - 4:54

    Gabriel observait la jeune femme sans la dévisager , non sans cacher sa curiosité . Que faisait une belle jeune femme telle qu’elle , ni accompagnée et dans les bois la nuit ? C’était dangereux , elle aurait pu tomber sur quelqun d’autre de plus.. Méchant que lui . Ce n’était pas son genre de s’attaquer à une femme autre que la nourriture . Elle , elle était comme lui et il n’avait finalement rien à craindre d’elle . Elle lui répondit alors en lui disant un bonsoir simple . Il esquissa un sourire , un peu comme celui d’un ange . Faut être galant avec les belles demoiselles et Gabriel était un vrai gentleman , lorsqu’il le voulait . Autant bien faire connaissance , même si ce n’était pas dans ses habitudes , il en avait tout de même envie . C’était une femme , quand même . Il avait rarement croisé des femmes vampires et elle semblait plutôt calme . Autant l’aborder et causer un peu . Elle finit par le devancer , lui disant que c’était une belle soirée . D’un mouvement de tête , il affirma .

    « J’aime bien les nuits pleines étoiles . Ça nous fait sentir comme un moucheron dans l’Univers , tant il y en a... »

    Oui , Gabriel était légèrement poétique à ses heures perdues . On s’entend aussi qu’il a tout son temps devant lui , il est vieux et il adore consacrer son temps à la littérature , de n’importe qu’elle langue soit-elle . Elle se leva et , habilement , se laissa tomber parterre et atterrit avec une souplesse digne d’un chat . Aimant rester suspendu dans les airs , le beau et mystérieux Gabriel restait ainsi perché du haut de sa branche . Non , il n’avait nullement l’intention de s’attaquer à elle , il était simplement curieux . Vilain défaut mais que voulez vous . Elle s’excusa alors puisqu’elle en avait oublié ses bonnes manières et elle se présenta sous le nom d’Elrina de Muzillac . Il hocha la tête de nouveau , petite manie qu’il avait depuis longtemps maintenant , puis , lorsqu’elle se tourna pour faire face à la lune , le jeune homme sauta de son perchoir pour aller à ses côtés et faire la même chose qu’elle : contempler la magnifique lune .

    « Autant me présenter ... Je me prénomme Gabriel VanDucan . »

    Le jeune homme avait son habituel accent italien qu’il avait malheureusement gardé après tout ce temps . De toute manière , c’était un peu ce qui faisait son charme et qui faisait tourner les têtes des gens lorsqu’on l’entendait parler . Un sourire apparut sur ses lèvres . Damon lui avait reproché d’être peu bavard . Maintenant , c’était le contraire . Il avait envie de parler avec elle , de faire un peu sa connaissance .

    « Que fait une femme aussi jolie que vous dans les bois ? Je sais bien que vous êtes vampire aussi mais vous auriez pu tomber sur quelqun d’autre... Je connais des vampires qui s’auraient attaqués à vous s’ils avaient su que vous êtes en terrain de chasse . Heureusement , je ne chassais pas... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elrina de Muzillac

avatar

Mes relations : Mis à part le vampire qui l'a fit devenir elle même une créature de la nuit, elle ne connaît personne, elle préfère rester seule afin de toujours penser à celui qu'elle a aimée et qu'elle aime toujours...
Age du personnage : 151
Messages : 45
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 24
Localisation : Loin de ce monde cruel, tortueux et mensongé

MessageSujet: Re: "La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."   Jeu 24 Déc - 14:24

Le jeune homme fixait Elrina, mais à ce qu'elle voyait ce dernier ne la dévisageait pas. Il semblait plutôt ... curieux. Tandis que la jeune femme attendait une réponse à ces affirmations, elle fixait de ses yeux bleus océans l'astre lunaire qui brillait au dessus d'eux en maître. Elle savait très bien que cette dernière était la reine des créatures de la nuit, elle était leur repère en quelque sortes. Soudain, le jeune homme, d'un mouvement de tête affirma ce qu'avait prononcé la jeune femme un peu plus tôt avant d'ajouter qu'il aimait bien les nuits pleines d'étoiles, que cela nous fesait sentir l'impression d'être comme un moucheron dans l'univers, comme il y en avait tant.

-Effectivement, ajouta t-elle, L'astre lunaire règne sur nous comme un roi sur son pays et les étoiles sont ses sujets, tout comme nous d'ailleurs, en tant que créature de la nuit, vous devez comprendre ça à la perfection...

Elrina essayait d'être le moins renfermée possible, oui, elle ne voulait pas paraître impolie et surtout elle ne voulait pas ressembler à une bête qui n'ait aucune sympathie ni intelligence, un peu comme certains humains, mais hélas on ne les changera pas. Alors que la jeune vampire fixait toujours la lune d'un regard perdu, car la pensée de son tendre et beau créateur lui passa par la tête, le jeune homme sauta sur le sol très rapidement pour se placer près d'Elrina afin d'y observer la lune sans doutes. D'une manière inopinée ce dernier ajouta qu'il fallait mieux qu'il se présente également, qu'il se nommait Gabriel VanDucan. Ce prénom était plutôt sympathique, moins rare que celui que la jeune femme mais assez plaisant.
Gabriel avait un petit accent italien qu'Elrina n'avait pas encore remarquée, était-ce parce qu'elle n'avait pas encore porté toute son attention sur lui et que certains souvenirs de son étrange amoureux ne cessaient de la hanter ? Alors sans que la jeune femme ne sache trop pourquoi le vampire afficha un sourire avant de demander à Elrina qu'est-ce qu'elle fesait ici ? Que c'était dangereux même si elle était une vampire, qu'elle aurait pu tomber sur un vampire qui était en train de chasser et que lui heureusement ne chassait pas.

-Je n'ai pas peur de la mort, et puisque moi je ne chassais pas je ne vois pas pourquoi on m'aurait attaqué, je ne suis pas une menace pour les autres étant donné que je ne me suis jamais battue sous cette forme, même sous l'ancienne d'ailleurs... Tout ce que je souhaite au fond c'est retrouver quelqu'un, même si cela me paraît impossible. Mais vous que faîtes vous ici, si c'est si dangereux ?

Tout en le fixant dans les yeux cette fois, elle sentit d'un coup une brulure dans ses veines lui rappelant qu'elle n'avait pas gouté au sang humain depuis au moins une semaine, mais elle devait se résigner à tuer, elle ne voulait pas porter l'intention sur des vampires qui traineraient dans le coin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-new-moon.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
"La solitude, rien de mieux, enfin je crois..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se vider la tête rien de mieux en faisant un footing ¤Libre¤
» Débat "C'était mieux avant... ou pas"
» Mr Leprévost. "L'épopée des Ducs de Pierre".
» "Libye: un marin décède à bord du "Georges-Leygues"
» "Paroles d'adolescents ou la Carapace du homard"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journal d'un Vampire :: Oo En dehors de la ville oO :: ° La Forêt °-
Sauter vers: