AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elrina de Muzillac

avatar

Mes relations : Mis à part le vampire qui l'a fit devenir elle même une créature de la nuit, elle ne connaît personne, elle préfère rester seule afin de toujours penser à celui qu'elle a aimée et qu'elle aime toujours...
Age du personnage : 151
Messages : 45
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 24
Localisation : Loin de ce monde cruel, tortueux et mensongé

MessageSujet: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   Lun 4 Jan - 20:30

Il fesait nuit noir désormais, quelques flocons de neiges s'écrasaient sur le sol le rendant de plus en plus blanc avec le temps. La longue jupe noir de la jeune femme trainait sur le sol, quel gâchis pensait-elle sans pour autant la soulever. Elrina s'assit soudain dans un coin, elle pensait à tout et à rien. Plusieurs fois des hommes s'arrêtaient devant elle afin de savoir ce qu'elle pouvait bien faire un endroit pareil, mais d'ailleurs que fesait-elle ? Elle même ne savait pas, si elle devait se nourrir. Elle attendit quelques temps qu'un pauvre éthylique passe, bien vite un ivrogne fit son apparition. La jeune femme utilisa ses pouvoirs de séductions afin qu'il la suive dans une autre petite ruelle où ne résidait absolument personne, d'une douceur irréprochable elle planta ses deux canines dans la gorge du pauvre homme, il ne fallut pas longtemps pour que ce dernier n'ai plus une seule goutte de sang dans son chétif corps.
Elrina ne s'attarda pas sur le lieu du crime et changea vivement de ruelles pour de nouveau aller s'asseoir au calme, au moins là elle serait tranquille car c'est tout ce qu'elle souhaitait ! Alors que les nuages passaient devant la lune et assombrissaient le visage de la jeune femme elle murmura :
-C'est que tu me manques, sais-tu bien ? J'ai quelquefois des envies de te revoir où toutes les colères de l'amour me déchirent. Je me demande "où est-il ? Peut-être il parle à d'autres femmes ? Elles lui sourient, il s'approche..." Oh non ! Je t'en prie, reviens moi !
Si les vampires pouvaient pleurer là elle l'aurait fait mais ses yeux demeuraient sec comme ils l'avaient toujours été depuis plus d'une centaine d'années. Quel désespoir ! Elle était si malheureuse depuis cette nuit, jamais elle n'avait pu approcher son amoureux comme cette nuit là depuis... Si seulement l'éternité n'était pas si longue, si seulement il était là près d'elle tout serait différent, tout, absolument tout.
Sa famille était morte depuis longtemps désormais mais elle y pensait sans cesse, sans sentiments elle leur avait ôté la vie, elle les avaient vidés de leur sang comme de vulgaires animaux. C'est ce qu'elle était au fond, un animal qui ne fesait que se nourrir pourtant elle réfléchissait comme un humain et ses sentiments étaient les mêmes. Oui, Elrina est constante, lorsqu'elle aime, elle ne change pas...
La jeune femme ne savait pas si un jour elle pourrait "aimer" un humain, car elle les voyaient comme de la nourriture même si ceux-ci n'étaient pas tous basiques et primaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-new-moon.forumactif.org/index.htm
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   Lun 4 Jan - 21:30


Je marchais avec mon amie dans les rues. Le soleil descendait doucement. Nous avions les mains pleins de sacs. Les boutiques ? Exact… On y avait passé notre samedi après-midi. Ça ne faisait pas de mal entre filles. Si si je vous assure. Et moi ça me faisait un peu prendre l’air. Depuis le début de l’année j’avais l’impression que ma vie s’était complètement bousculée. Comment dire ça… Stefan qui avait fait irruption dans la vie… Mon frère qui se drogue… je ne vous raconte pas le tableau ! Les hommes allaient me rendre folle que ce soit juste en tant qu’ami, frère ou même ex. Ah oui je ne vous ai pas parlé de Mat’ ? je m’en veux un peu mais ce n’était pas judicieux non plus de rester avec quelqu’un qui ne me convient pas. C’est mieux ainsi même s’il a du mal à l’avaler encore. En tout cas sortir juste avec Bonnie c’était déjà mieux. Juste entre filles… On discutait alors un peu de tout et de rien. A vrai dire on avait pas tellement de sujet précis. En tout cas je passais une merveilleuse soirée. Dommage que je doive rendre ce bouquin à la bibliothèque avant de rentrer ! Quelle idée de l’emprunter ! La date était dépassée et je devais avouer ne pas avoir eu le temps de le lire. Enfin c’est bien connu. Je ne suis pas une grande lectrice. Les études ? Pas dernière mais pas première. Il fallait avouer que pendant longtemps ma condition de reine du lycée me suffisait complètement. Enfin jusqu’au décès de mes parents. J’ai d’ailleurs abandonné l’équipe de pom-pom girl. Cet accident m’avait complètement refroidi. Enfin je savais que ce n’était qu’une question de temps. Pourquoi ? Parce que jamais je ne m’étais pas senti aussi bien. Je rencontre ce type et voilà… je suis capable de sourire comme avant. C’est étrange mais le fait en plus qu’il soit convoitait par les autres filles me faisait pas mal bouger. Et puis il faut être honnête : il est canon.

Bref je rassurais Bonnie en lui disant de rentrer. Je m’en sortirais très bien seule pour rendre mon livre. Elle finit par me laisser. Je ne voulais pas non plus qu’elle arrive trop tard chez elle et que ses parents s’inquiète par ma faute. Bon moi aussi il faudrait que je me dépêche ! Sinon Jenna va s’inquiéter. Ma tante est cool mais elle pouvait parfois flipper pour un rien. Je décidais alors de prendre un raccourci. Les ruelles. Pas très prudent et je le savais mais comme j’étais parfois une tête brûlée et qu’il ne m’arrivait jamais vraiment rien je ne prenais pas tout le temps conscience du danger. Et puis de toute façon qui trainerait dans ses rues à part moi ? Je m’engouffrais alors paisiblement… je marchais tranquillement en coupant la ville par les petites rues jusqu’à tourner dans une autre et voir une personne. Dans la nuit je ne voyais pas très bien et je n’apercevais que le corps de cet inconnu. Je restais tout de même sur mes gardes par principes mais continuais alors mon chemin…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Elrina de Muzillac

avatar

Mes relations : Mis à part le vampire qui l'a fit devenir elle même une créature de la nuit, elle ne connaît personne, elle préfère rester seule afin de toujours penser à celui qu'elle a aimée et qu'elle aime toujours...
Age du personnage : 151
Messages : 45
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 24
Localisation : Loin de ce monde cruel, tortueux et mensongé

MessageSujet: Re: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   Lun 4 Jan - 21:50

La jeune femme pensait, rêvait à la vie qu'elle aurait pu avoir si seulement ce vampire n'avait pas fait interruption dans sa vie, elle aurait eue une famille certes mais un mari, et peut-être même des enfants qu'elle aurait idolâtrée plus que tout au monde. Elle aurait été heureuse, elle aurait eue de l'argent et toutes les toilettes qu'elle aurait espéré. Elrina était toujours mélancolique, c'était dans sa nature après tout, enfin pas tout à fait... Avant d'avoir rencontré son créateur, elle était comme toutes les jeunes filles de son âge, elle aimait écouter de la musique, faire la fête avec ses plus proches amis, et oui même fin 19ème on savait s'amuser. Maintenant, les jeunes sont décadents, soit ils fument, soit ils boivent, soit ils se droguent voir même tous en même temps...
Elrina pu soudain entendre des pas au loin, par instinct elle ne bougea pas, espérant même se fondre dans la pierre pour ne pas être aperçue. Cependant vu comment la jeune femme avait ralentit en l'apercevant elle se doutait que cette dernière l'avait remarqué. C'était inévitable.
La jeune fille avait pourtant de la chance, Elrina venait de se nourrir et donc ne mourrait pas de faim comme quelques minutes auparavant.
Cependant Elrina restait sur ses gardes, elle ne la connaissait pas et ne voulait pas qu'elle se doute de ce qu'elle était. Car si elle l'apprenait elle serait obligée de s'en débarrasser, de la faire disparaître immédiatement ! La jeune fille arrivait vite, ses pas accéléraient plus elle approchait de la jeune vampire. Mais que fais donc une jeune adolescente dans une ruelle aussi mal famé ? Voulait-elle mourir ou encore tomber sur de la racaille comme il y en avait tant ?
Même si elle ne ressentait rien pour cette jeune humaine, Elrina eue envie de l'escorter jusqu'à l'endroit où elle comptait se rendre, peut-être qu'elle l'aiderait à trouver des endroits intéressants tout comme la bibliothèque ?
La vampire se leva soudain quand l'humaine fut près d'elle avant d'ajouter :
-Salutations mademoiselle, que faites-vous donc dans un endroit pareil ? Dans un endroit où vous pourriez très bien être retrouvée morte voir pire ... dit-elle avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-new-moon.forumactif.org/index.htm
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   Lun 4 Jan - 22:51


J’avançais « tranquillement » dans la direction de la fin de cette ruelle pour en trouver une autre. Mes pas me guidèrent sans que j’ai besoin de m’y concentrer. A vrai dire je pensais surtout être la seule à emprunter ce genre de chemin. Pas beaucoup de personne était suicidaire ou courageux de nos jours. En tout cas moi personnellement je m’en foutais. J’étais arrivée à un stade où je n’avais plus rien à perdre. Je craignais pour ma famille ou mes amis mais ça s’arrêtait là. Et encore je n’avais pas tellement d’amis. Surtout des filles qui ne faisaient que m’admirer et qui pouvaient être sympas mais aucunes à qui se confier. Je n’avais à quelque part que Bonnie. Bon mon livre ! Il fallait vraiment que je me dépêche… C’est alors que la silhouette se leva soudainement quand j’arrivais à sa hauteur. Inutile de rajouter que sur le coup je fus un bond. Moi stressée ? Noooon… Pas du tout… Bon ok. Ces ruelles ne sont vraiment pas rassurantes !

« Salutations mademoiselle, que faites-vous donc dans un endroit pareil ? Dans un endroit où vous pourriez très bien être retrouvée morte voir pire ... »

Voix féminine… Allez savoir si ça devait me rassurer. Je m’arrêtais quand même pour me retourner vers cette femme. Je la regardais pour voir à qui j’avais à peu près à faire. J’étais un petit peu plus petite qu’elle. Aucun commentaire ! Je sais, je ne suis pas très grande ! Sa silhouette était surtout vêtue de noire à première vue. Je finis alors par dire :

« Je vous retourne la remarque. »

Ben quoi ? Moi culottée ? C’était bien connu. On est reine ou on ne l’est pas. Bref je lui retournais la question. C’était une femme. Pas de doute sur sa voix. Alors par conclusion cet endroit pouvait aussi bien être dangereux pour elle que pour moi. Je finis par me dire que c’était inutile de m’attarder. (Et si c’était une malade mentale !! Je n’avais pas encore fait mon testament ! >.>) Je lui tournais alors le dos pour commencer à m’avancer… Me suivrait-elle ? C’était peut-être un risque à prendre mais discuter comme si de rien était avec une inconnue dans une rue peu conseillé… je ne sais pas pourquoi mais quelque part mon peu sens du danger me signalait que je pouvais craindre quelque chose…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Elrina de Muzillac

avatar

Mes relations : Mis à part le vampire qui l'a fit devenir elle même une créature de la nuit, elle ne connaît personne, elle préfère rester seule afin de toujours penser à celui qu'elle a aimée et qu'elle aime toujours...
Age du personnage : 151
Messages : 45
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 24
Localisation : Loin de ce monde cruel, tortueux et mensongé

MessageSujet: Re: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   Lun 4 Jan - 23:23

Elrina fixait la jeune adolescente tandis qu'elle ôtait la capuche de sa longue cape noire, laissant tomber ses cheveux noirs sur ses épaules. Les yeux de la jeune femme, d'un bleu turquoise unique brillaient dans la nuit, on ne pouvait remarquer que cela chez elle. Elle se doutait que la jeune fille n'allait pas s'attarder près d'elle, du moins si elle avait un quelconque instinct de survie, car même si elle avait une piètre allure, elle serait redoutable pour cette chétive humaine. Elrina baissa soudain la tête lorsque l'adolescente lui répondit :
-Je vous retourne la remarque.
-Je n'ai rien à craindre moi, ajouta t-elle avec un simple sourire. Je sais me défendre !
C'était vrai d'ailleurs, comment un immortel pourrait-il craindre un simple humain ? pensait-elle tout en gardant une mine d'enterrement.
-Excusez mon indiscrétion, mais où vous rendez-vous à une heure si tardive, et surtout en passant dans des coins tels que ceux-ci ?
La jeune femme essayait de ne pas trop parler comme dans le 19ème siècle, cela pourrait lui sembler plus que bizarre, d'ailleurs à sa place elle aurait parfaitement compris. Elrina voyant que l'adolescente commençait à s'éloigner, logique aussi, on ne parle pas aux inconnus, du moins c'est ce que lui disait ses parents, autrefois. Pourtant elle ne les avaient pas écoutés et regardez maintenant où elle en est. Si seulement elle avait écouté leurs conseils...
La vie était si facile pourtant désormais, nul besoin d'argent ni d'un vrai chez soi même si cela lui manquait parfois... Elle pensait d'ailleurs sérieusement à s'aménager puisqu'elle en avait le temps un vieux manoir abandonné qu'elle avait remarqué un peu en retrait de la ville. Ceci dit elle savait que cela ne serait guère simple puisqu'elle devait l'aménager en essayant de se rendre le moins possible dans les magasins et n'ayant jamais fait de travaux dans une maison, cela lui serait plus que difficile, surtout elle n'avait pas d'argent et ne connaissait pas les nouveaux matériaux. Finalement, elle ne connaissait pas grand chose. C'est pourquoi il lui fallait se rendre à la bibliothèque du coin pour voir, seulement voir.
-Excusez moi une dernière fois, je cherche la bibliothèque, étant nouvelle dans cette ville je ne l'ai guère trouvé, sauriez-vous où elle se trouve ?
Elle lui sourit légérement mais étant donné qu'il fesait nuit, il était fort possible qu'elle ne le remarquât pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-new-moon.forumactif.org/index.htm
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   Dim 10 Jan - 16:31


J’étais face à cette femme en me demandant ce qui m’avait pris de prendre les raccourcis. Peut-être pour rentrer plus vite chez moi. Mais j’aurais évité les personnes louches en prenant les grands axes ou en appelant un taxi ou prenant tout simplement la voiture. Mouais… seulement comme je suis incapable de faire simple forcément ça n’aide pas. Elle n’avait rien à craindre ? Serait-elle folle ? Même en sachant se défendre elle restait une femme et si jamais on l’attaquait à plusieurs elle n’avait aucune chance. Même moi j’étais un peu suicidaire de passer par là. Mais que voulez-vous ! Tant que ça ne m’arrive pas je ne veux pas avouer le danger qui se trame près de moi. Moi ? Aucun instinct de survie ? C’est fort probable… Elle me demandait alors où j’allais à cette heure. La bibliothèque… mais ça je ne lui disais pas. Je savais que parler à un inconnu dans une ruelle sombre n’était pas forcément la meilleure idée. Je choisis alors de m’excuser mais que j’étais pressée et que je devais y aller. Je m’éclipsais alors aussi rapidement qu’une simple humaine le pouvait pour continuer mon chemin. Malheureusement pour moi elle me rattrapa. Quoi encore ?

ELRINA « Excusez moi une dernière fois, je cherche la bibliothèque, étant nouvelle dans cette ville je ne l'ai guère trouvé, sauriez-vous où elle se trouve ? »

ELENA « Je m’y rends… »

Avais-je raison de le dire ? Aucune idée ? Avais-je encore plus raison de l’inviter à me suivre ? Peut-être pas. Mais pour moi ce n’était qu’une simple femme. Comme je vous l’ai déjà dis je n’étais pas du genre à penser au danger. Naïve ? Non… Simplement trop terre à terre pour imaginer que je fais une invitation à une créature de la nuit :p

ELENA « Bon et bien c’est par là… »

De toute façon on était plus très loin. D’ailleurs on ne mit que cinq minutes à s’y rendre. Une fois sur place j’allais rendre mon livre tranquillement sans me préoccuper si la jeune femme trouvait son bonheur. Une chose était alors sûre en cet instant dans ma tête : On fait parfois de drôle de rencontre là où on s’y attend le moins…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Elrina de Muzillac

avatar

Mes relations : Mis à part le vampire qui l'a fit devenir elle même une créature de la nuit, elle ne connaît personne, elle préfère rester seule afin de toujours penser à celui qu'elle a aimée et qu'elle aime toujours...
Age du personnage : 151
Messages : 45
Date d'inscription : 18/12/2009
Age : 24
Localisation : Loin de ce monde cruel, tortueux et mensongé

MessageSujet: Re: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   Mar 12 Jan - 0:31

La jeune femme regardait autour d'elle, comme le ciel était sombre, comme la nuit était froide pourtant même si Elrina était dors et déjà morte elle sentait le froid lui percer la peau comme de minuscules petites lames. Elle avait envie de retourner dans son petit manoir, même si ce dernier n'était pas chauffé. Il ferait sans doutes moins froid que dans ces petites ruelles où personne, quasimment personne n'y vient jamais.
Elrina voulait essayer de se renseigner à la bibliothèque afin d'aménager au mieux sa demeure. Peut-être trouverait-elle des magasines, voir des livres parlant de la mode d'aujourd'hui. Même vestimentaire elle n'y connaissait rien. Jamais elle ne s'était intéressée aux humains depuis sa transformation, mais pourquoi aujourd'hui elle s'intéressait à cette pauvre petite humaine, elle qui semblait si chétive. Bref, l'adolescente lui avoua qu'elle se rendait à la bibliothèque.
-Quelle chance, répondit-elle vivement.
Si elle savait qu'elle parlait à une créature de la nuit, elle aurait sûrement fuie loin d'ici, elle serait rentrée chez elle, se serait enfermée dans sa chambre en espérant ne jamais revoir cette pauvre créature insensée et damnée...
Elle ajouta que c'était par là, elle ne devait pas être mauvaise au fond, tout comme Elrina au fond. La jeune femme se mit à suivre l'adolescente, une fois rendu sur place elle essaierait de la laisser, elle ne voulait pas paraître importune.
-Pardonnez mon impolitesse, je me prénomme Elrina de Muzillac. dit-elle en laissant tomber sa capuche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-new-moon.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les ruelles sombres c'est ici que traîne la racaille, mais pourquoi y suis-je alors ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mais pourquoi ca fait ca ? (fap qui part dans les plis)
» Suis-je la seule mère pourri à fumer dans la maison
» Le calme des ruelles sombres ( pv Iris )
» Abeilles et mouches
» Investir dans l'agriculture bio.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journal d'un Vampire :: Oo La ville Fell's Church oO :: ° Le Centre De La Ville ° :: Autres Lieux-
Sauter vers: