AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée bien humaine [pv Elena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Une journée bien humaine [pv Elena]   Dim 7 Fév - 16:18

    Pourquoi est ce que je voulais absolument vivre comme un humain ? Parfois il m'arrivait de douter de ce que je voulais vraiment, et si c'était la bonne solution. J'étais un vampire et à n'importe quel moment je pouvais déraper, et blesser quelqu'un voir le tuer.... Et je deviendrais ... Comme lui, comme Damon. Je pris ma douche, et chassait ses idées. Il était bientôt l'heure de partir pour le lycée. J'arrivais devant cet énorme batiment, remplis d'humains qui se pressais dans des classes afin de recevoir un enseignement pour plus tard. Dans mon cas, c'était plutôt une couverture pour passé inaperçu qu'un réel besoin, j'avais appris tous ce que je devais savoir de mon precepteur lorsque j'étais encore "vivant" et j'avais traversé assez de siécles pour savoir le reste. En sortant du manoir, j'attrappais mes lunettes de soleil qui ne me quittait jamais, et verifiais machinalement si j'avais ma bague même si je ne la quittais jamais.

    Je passais la porte du batiment et essayais de me frayer un chemin entre tous ses élèves qui cherchaient dans leurs casiers ou alors discutaient de ce qu'ils avaient fait le week end, ou de leurs projets à venir. Je regardais autour de moi le nom des salles j'avais un cour d'histoire qui commençait dans un peu plus de treize minutes, je savais à peu prés où était la salle.

    Je tournais dans un couloir, et l'appercevais pas pour la premiére fois, mais à chaque fois j'étais très surpris, la ressemblance était tellement frappante, j'avais l'impression de revoir à Katherine et sa malice, mais c'était Elena, une humaine qui semblait avoir un sacré caractére. Je l'avais rencontré à mon arrivée le premier jour, même si j'avais au départ essayais de l'éviter, je ne savais pourquoi, mais je devais la connaitre, même si je connaissais le risque. Je m'arrétais pendant quelques secondes, avant de reprendre ma marche, lui lançant un hochement de tête en guise de salut. Au départ j'avais prévu uniquement cela, mais sans vraiment savoir pourquoi, je faisais demi-tour, et allais la saluer en personne :

    Stephan : _" Bonjour !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Lun 8 Fév - 0:14

    [hj : oulà moi aussi faut que je m’y remette xD !]

    Je marchais dans le couloir sans vraiment faire attention. Mes pensées étaient plus centrées sur ce que je vivais en ce moment. De quoi je parlais ? Mes cours ? Honnêtement… ça ne m’intéressait que très peu actuellement. Oui je faisais mes devoirs mais je n’avais pas que ça à longueur de journée. De mes parents alors ? Non j’essayais de ne pas me torturer avec ça. Je devais aller de l’avant et je le savais. Je m’accrochais simplement à lui. Le voir me faisait oublier tout. Je profitais des bons moments aussi avec Bonnie m’aidant simplement à passer ma vie sans trop souffrir. Enfin comme dit Tante Jenna, quand faut y aller… faut y aller. Bref j’ouvrais mon casier écoutant Bonnie me parlait tranquillement. On a quoi déjà ? Ah oui Histoire… Je mettais mon livre dans mon sac et je prenais aussi les cours de la matinée. Ceux de l’après-midi je les récupèrerais à midi après avoir mangé, ou avant… Bref Bonnie finit par me dire qu’elle me laissait seule un instant. Elle devait aller aux toilettes. Pas de soucis je pouvais rester seule. Je savais me défendre Razz Je fermais mon casier et me retournais pour aller vers le cours d’histoire quand je vis Stephan au loin. Je me mordais les lèvres hésitant à aller le voir pour lui dire bonjours. Après tout on ne se connait pas tellement depuis longtemps. Lui me fit un hochement de tête simplement. Ainsi je fis un geste de la main simplement. Elena arrête c’est ridicule… va lui dire bonjours ça ira plus vite et ça paraitra moins coincé, ce que tu n’es pas, il faut l’avouer. Mais finalement et encore il me devança…

    STEPHAN « Bonjour ! »

    ELENA « Salut… »

    Je souris en replaçant ma mèche de cheveux qui tombait, derrière mon oreille. J’engageais alors le pas sachant qu’on allait avoir le même cours. Autant y aller ensemble non ? Rien que le fait de marcher avec lui me faisait oublier le reste. Etrange ? Rassurant je dirais… ça nous arrivait souvent de traverser le couloir pour aller à un cours sans forcément parler. Ce n’était pas mon genre de tenter de combler un blanc constamment et Stephan avait du le comprendre rapidement. Parler ne me rassurait pas forcément. Simplement apprécier le moment sans forcément le combler par la parole, ça c’était plus moi. On entrait alors dans la pièce et je m’installais à ma place. Lui à la sienne. Et le cours passa… et moi je rêvais… Ecouter était loin d’être mon intention première. Non je pensais simplement. Peut-être que je le faisais trop. Je disais souvent dans mon journal, à quoi ça pouvait me servir à par continuer à douter encore plus et me poser milles questions ? Et bien c’était une façon aussi de se rassurer. Quoi qu’il en soit je pensais. A quoi ? A lui… Et la sonnette retentit. Déjà fini ? A croire que oui. Je rassemblais mes affaires et allais me diriger vers la prochaine salle. Je ne vis pas le début de la matinée passer en fait et on arriva très vite au déjeuner. Je venais une fois de plus de boucler mes affaires quand je me retournais vers Stephan…

    ELENA « Tu… veux manger avec nous ce midi ? »

    Ben quoi ? il n’allait pas rester tout seul pour le midi ? Moi vouloir me l’accaparer pour le midi ? Moi ne pas aimer que les filles tournent autour de lui comme de la glue difficile à décoller ? mais non non non. Je voulais simplement un peu plus apprendre sur lui. Il y avait quoi de mal là dedans ? Après il était libre de refuser ou d’accepter. En tout cas moi je me tenais là attendant une réponse avant de quitter la classe, avec ou sans lui…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Lun 8 Fév - 0:58

    A chaque siécle je devais m'habituer aux nouvelles façons de se saluer, de parler, et le respect. Chaque époque avait ses caractéristiques, en présence d'humain je faisais d'énormes efforts pour ne pas faire un faux pas. Arriver vers une jeune femme et lui baiser la main en guise de bonjour, ne se faisait plus depuis longtemps, pourtant parfois, j'avais du mal à me retenir, j'avais été élevés avec ce genre de respect et de régle. C'était d'autant plus dur de ne pas me laissé allé à ce genre d'instinct qu'Elana ressemblait comme deux gouttes d'eau à Katherine, celle qe j'avais aimé, celle qui avait fait de moi ce que je suis aujourd'hui. J'avais toujours cette envie de lui attrapper la main afin de l'embrasser, mais non ! Cela ne se fait pas. Perdu dans mes pensées, je n'avais même pas totalement réalisé que nous étions tous les deux entrain de nous diriger vers la salle de cours. Parfois le trajet était silencieux ce qui n'attira donc pas l'attention d'Elena.

    Je prenais place dans la salle, après avoir enlevé mes lunettes du soleil sur la demande du professeur, et le cour commença. Mais je n'avais pas vraiment la tête a étudier, je regardais la jeune femme, toute mon attention lui était consacré. La matinée passa ainsi, je regardais Elena et tantôt mon cahier pour faire comme ci je m'interessais au cour, mais je ne lui avais pas encore reparlé. Alors que j'allais quitté la piéce pour aller quelque part... Je ne sais pas trop où, mais c'était un espéce de rituel. Elena m'invita à venir manger avec elle et ses amies. J'allais refuser, mais je ne reussis pas :

    ELENA « Tu… veux manger avec nous ce midi ? »
    Stefan : "D'accord si tu veux !"

    Nous nous dirigions vers la cafétéria, et aprés avoir pris un repas, très léger pour moi, nous partions nous assoir. J'avais plus faim de sang que de nourriture humaine, même si mon corp pouvait consomner presque normalement tant que j'absorbais du sang. Pour une fois je n'avais pas remis mes lunettes, elles étaient encore accroché à ma chemise. Je ne savais pas vraiment quoi dire, j'écoutais donc seulement les conversations de ceux qui mangeaient avec nous. Je n'aimais pas totalement mangé en société, puisque très rapidement je devenais le centre de conversation. Pourquoi ? Je n'en avais aucune idée ... Certainement mon aura vampirique, puisque je doutais un peu que ce soit la chemise noir qui attiré toute les filles. D'ailleurs un groupe de demoiselle passa et me salua avant d'aller s'assoir, poliment je leur répondais :

    Stefan :"Bonjour !"

    Stefan mais qu'est ce que tu faisais ici ! Ce n'étais pas ma place, peut être aurais je dus refuser l'invitation !J'allais me lever et m'excuser lorsque je croisais le regard d'Elena, je lui souris. Je ne bougeais pas, essayant de trouver quelque chose à dire :
    Stefan : " Tu vas bien aujourd'hui ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Mer 10 Fév - 18:55


    Manger avec nous… C’était une idée qui m’était passé par la tête comme ça mais maintenant en y repensant ça me plaisait de le savoir près de moi. On se voyait de temps en temps, on discutait et à chaque fois j’avais l’impression près de lui que jamais rien ne s’était passé. Comme s’il ne pouvait rien se passer. Que tout allait bien et que jamais aucun mal ne pouvait arriver. Il me faisait simplement oublier que la vie pouvait être dure. J’étais tellement occupée à simplement apprendre à le connaitre que j’en oubliais mes douleurs au fond de moi. Alors quand il accepta je ne pus cacher un léger sourire sur mon visage. On pouvait se diriger vers la céfétéria. Je pris un plateau tranquillement suivi de lui. Une petite salade en entrée… le plat principal et un dessert. Je remarquais que lui ne prenait pas grand chose. Mon plateau paraissait surchargé comparé au sien. Pourquoi ? il n’avait peut-être pas trop faim. Ou moi je n’étais qu’une grande gourmande. A voir… Non non je culpabilisais pas du tout d’avoir pris un dessert au chocolat xD ! On alla alors s’asseoir près de Bonnie et de Caroline. Les filles discutaient. Stephan écoutait. Et moi ? Je pensais… A quoi ? A lui… C’était plus fort que moi. J’étais incapable de me l’enlever de la tête. Je savais d’où il venait à peu près, on avait pas mal discuté et pourtant j’avais toujours cette sensation de mystère autour de lui… C’est alors qu’un groupe de demoiselles passa le saluant et me sortant de mes pensées. Il leur répondit poliment et moi je sentais une pointe de jalousie malgré moi… Quoi ? Je n’y étais pour rien ! Ce n’est pas le genre de choses que je contrôle vraiment… Je le voyais alors se retourner vers moi. Mon regard croisa le sien et je sentis mes joues s’enflammer comme si j’avais été prise la main dans le sac d’avoir ressenti ça quelques secondes. Il me sourit…

    STEPHAN « Tu vas bien aujourd’hui ? »

    ELENA « Oh… oui oui ça va. » lui répondis-je avec un léger sourire pour le rassurer.

    Je sentis mes joues se calmer légèrement et on dut retourner en cours une fois de plus. Et voilà. Cette journée ressemblait tant aux autres. On se croisait… On se parlait un peu et on recommençait le lendemain encore et encore. Je quittais les cours en direction du parking tranquillement sans plus de cérémonie. J’avais décidé de rentrer à pied, ça me permettait de réfléchir. Je sortis donc du lycée tranquillement mon sac sur le dos. Tante Jenna ira surement chercher mon frère mais moi je ne voulais pas attendre. Bonnie aurait pu certes aussi me ramener mais non je voulais marcher. Les écouteurs sur les oreilles je marchais alors tranquillement sur le troitoire ne faisait pas tellement attention à la circulation. Je ne vis donc pas un camionneur perdre le contrôle de son véhicule. La musique était bien trop forte… L’engin arriva alors très vite vers moi. Je trainais peut-être d’ailleurs trop au bord du trotoire. C’est dingue comme on pouvait risquer de perdre la vie des fois par des futilités. Non pas que je veuille la perdre que du contraire. Même si je souffrais j’étais une battante et je voulais m’en sortir. Je voulais continuer à vivre, être là pour mon entourage. La seule raison qui me pousserait à me tuer serait par sacrifice pour protéger mon entourage… et le camion finit par basculer et glisser à une vitesse incroyable le long de la route et vers moi pile au moment où je me retournais, la musique n’ayant pas assez couvert le bruit de la chute de l‘engin..


    HJ : dsl pour l'attente je bossais et je pouvais pas rep avant ^^ ...

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Mer 10 Fév - 23:41

Je ne mangeais que peu de nourriture humaine ! Etant donné que je ne buvais que du sangs d'animaux, et pas en grande quantitée, mon organisme ne fonctionnait pas "normalement", enfin pas totalement. Nous partions nous assoir auprés des amis d'Elena, Bonnie et Caroline. Je ne me sentais pas vraiment à l'aise avec ces deux filles sans trop savoir pourquoi, mais la seule présence d'Elena m'appasait, j'avais l'impression que rien ne pourrais arriver.
Aprés que la jeune femme répondit à ma question, je me levais, et les gratifiais d'un hochement de tête avant d'aller faire un tour rapide en forêt. Ce jour là, je vidais de son sang deux lapins et une biche ou quelque sorte du genre. Je retournais rapidement en cours, enuuyant cette aprés midi là. J'avais eu des cours que je connaissais par coeur... Je les avais appris étant humain, et les apprenaient en étant vampire...

Les cours terminés, je sortais du Lycée, bousculais à gauche et à droite par les étudiants qui quittaient rapidement cet endroit qui pour certain avait des airs d'enfer. Les jeunes de cette époque avaient la chance d'avoir beaucoup plus de libertée et de distraction que lorsque j'avais moi même leur âge. En quittant le batiment je remis mes lunettes de soleil, même si celui ci commençait à diminuer d'intensitée, il me blessait et m'aveuglait encore. Je balayais rapidement la rue des yeux, et commençais à avancer vers le manoir.

Mon regard fut bien entendu attiré par Elena qui était entrain de marcher sur le trottoir, mais je vis également le chauffeur perdre le contrôle de son engin et se diriger droit vers la jeune humaine. Ayant des reflexes vampiriques bien plus rapide que les humains, qui n'avaient certainement pas encore remarqué le basculement du camion, je me mis à courrir le plus vite que je pouvais vers Elena. Heureusement pour moi, les autres élèves étaient trop plongés dans leur discution pour faire attention à ce qui se passait autour. Je l'attrappais et l'attirais vers moi, avant de reculer et nous jeter au sol, pour éviter les éclats de verre possible

Le camion butta sur le trottoir, heureusement ce détail sans importance permis au chauffeur de reprendre le contrôle de son véhicule et de l'immobiliser grâce à un dérapage. Quant à Elena et moi, nous étions sur le sol sous les yeux ébahis des élèves, vivants ! Sous la violence du choc, mes lunettes étaient tombés et c'était fracassé, mais je n'avais rien pas de plaies qui seraient en cours de cicatrisation. Je me levais pour laisser à Elena la place pour respirer :

Stefan : Ca vas ? Rien de casser ? "

J'avais très peur qu'elle se soit cassée quelque chose, mais surtout qu'elle saigne ! Mes lunettes inutilisables, la "transformation" de mes yeux serait difficile à cacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Mar 23 Fév - 15:00


    Je marchais la musique dans les oreilles ne me doutant pas que dans quelques secondes je risquais de perdre la vie. Je marchais simplement sans me préoccuper de mon entourage. Peu importe ce qu’il se passait, j’étais dans mon petit monde à penser simplement… Le chauffeur perdit le contrôle de son véhicule. Il se dirigeait droit sur moi sans même que je ne m’en doute. Tout ce que j’eus le droit c’était Stephan qui agit assez vite pour me sauver la vie à mon insu… Je me sentis attraper vivement et attirée loin de ma trajectoire. J’atterris alors sur le sol avec lui. Je sentis une vive douleur à mes bras. J’avais du m’égratigner. Je vis alors le camion passer très près de nous. Je réalisais alors doucement ce qu’il se passait. J’avais failli me faire écraser par un camion O.O Le chauffeur finit par réussir à reprendre le contrôle de son véhicule. Moi je regardais alors ce qui avait pu me projeter au sol : Stefan. Il venait de me sauver… Comment ? Pourquoi ? Je l’ignorais mais je réalisais doucement qu’il m’avait sauvé. Il se leva suivi très vite par moi. J’étais un peu en état de choc.

    Stefan « Ca va ? Rien de casser ? »

    Je le pointais du doigt, puis le camion, puis encore lui d’un air encore un peu sous le choc et à la fois interrogateur. Je ne saignais pas ni n’avais trop mal. Juste des petites égratignures sur le bras mais rien de grave encore. Mes idées se remettant doucement alors en place je finis par dire :

    ELENA « Comment ? Comment tu as fait ? »

    Je n’avais pas le souvenir qu’il soit prêt de moi pour avoir le temps d’agir ainsi. Je devrais le remercier ? Oh mais je le ferais mais j’étais surtout surprise… Je ne m’attendais pas à risquer ma vie comme ça sans même rien provoquer et être sauver dans la seconde qui suit. Je finis par passer ma main dans mes cheveux en soupirant. J’avais vraiment échappé belle !

    ELENA « Enfin je te remercie… »

    Oui je sais il était temps xD ! Je grimaçais alors regardant mes bras… ça picote quand même. Ah ben si je saignais mais c’était vraiment léger. Je devrais désinfecter ça à la maison. Mes doigts touchaient légèrement les petites égratignures. Je montrais la plaie à Stefan sans vraiment le regarder lui trop préoccupée par l’état de mon bras.

    ELENA « Tiens… Juste quelques égratignures mais rien de mal… Tu vois ? »

    Du sang se poser sur mes doigts quand je l’avais touché, avant que finalement je rabaisse ma manche. Il n’y avait pas grand-chose sur mes doigts mais je regardais un instant avant de finalement relever les yeux vers Stefan…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Sam 27 Fév - 12:37

    Je me relevais très rapidement, suivis d'Elena, qui ne semblait pas comprendre ce qui venait de lui arriver. Elle me demanda comment j'avais fais ... Alors là, il me faudrait une bonne excuse parceque là ... Je m'étais mis en danger, mis en danger mon secret ! Je n'aurais pas du intervenir, mais je ne pouvais pas la laisser mourrir. J'essayais de ne pas respirer, d'éviter de sentir l'odeur du sang, s'il y en avait sur Elena. Je lui dis d'un voie calme et posée :

    Stefan : " J'étais juste derriére toi ! J'ai entendu le camion, et ensuite l'adrénaline a fait le reste !"

    Elena était encore vraiment sous le choc, ce qui me permettais de ne pas avoir à répondre à d'autres questions, dont la réponse aurait été difficile à trouver. Elle me remercia, je la regardais, ne pouvant détourner le regard, pour le moment, aucune odeur de sang ne me genait.

    Elena : "Enfin ... Je te remercie..."
    Stefan : " De rien, c'est normal.." dis je dans un hochement de tête

    Elena releva sa manche, elle n'avait que quelques égratignures, heuresement aucune d'elle ne saignait, ca c'était une bonne nouvelle, je pointais du doigts les endroits où la peau avait été légérement ouverte :

    Stefan : " Tu devrais aller soigner ca !"

    Apparemment c'était un reflexe humain puisque comme je le faisais étant humain, la jeune femme posa ses doigt sur les égratignures, et doucement le sang commençant à couler, quelques gouttes mais assez pour reveiller mes instincts destructeur de tueur ! Mon souffle se fit très rapidement court, et alors qu'Elena relevait la tête vers mon visage je me retournais. Mes yeux s'étaient transformés, ma peau autour avait viré vers le gris... Il fallait que je me calme, elle baissa sa manche, je pourrais plus facilement la regarder mes il ne faut pas que je m'éternises ici. Je me retournais doucement et dis d'une voie un peu hésitante :

    Stefan : "_On.... ne sait jamais ... ca pourrait s'infecter ..."

    Je ramassais mes affaires, et celle d'Elena que je lui tendais. Le sac était tombé pendant la chute pour lui sauver la vie :

    Stefan : _" Je vais y aller ...euh ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Sam 27 Fév - 14:05


    Je touchais ma blessure et j’allais lui montrer le sang que j’avais sur les doigts quand il se retourna vivement. Pourquoi ? Aucune idée… je rabaissais alors ma manche hésitante. Je me demandais ce qu’il lui prenait. Peut-être ne supportait-il pas la vue du sang… Il me conseillait d’aller soigner ça. Je le ferais dès que je serais rentrée à la maison. Avant ça risquait d’être dur. Il me confia alors que ça pourrait s’infecter. Je savais… Il ramassa mon sac qu’il me tendait. C’est moi où il a les yeux étrange ? Pas le temps de le voir qu’il s’éloignait déjà de moi en disant qu’il devait y aller. J’acquiesçais et il fila sans plus de cérémonie. Je le regardais surprise de son comportement. Il n’avait pas l’air comme d’habitude. Je finis alors par rentrer chez moi. Une fois arrivée sur place j’allais dans la salle de bain désinfecter mes plaies. Tante Jenna me demanda ce qu’il m’était arrivé…

    ELENA « Ne t’inquiète pas… Je suis juste tombée, rien de grave. »

    Je ne tenais pas à l’inquiéter avec cette histoire de camion et Stefan qui m’avait sauvé. Je me demandais comment il avait vraiment fait. Près de moi ? Je ne l’avais pas vu. En même temps j’avais eu mes écouteurs sur les oreilles et c’était donc possible. Adrénaline ? J’y croyais que très peu… Je me dirigeais alors vers ma chambre. J’en tirais mon journal intime pour relatait les faits de cette journée. Comment il m’avait sauvé aussi et les questionnements que j’avais sur comment il avait pu. Je rajoutais alors une note disant que j’étais quand même contente qu’il m’ait sauvé. Après tout je tenais encore à la vie ! Ma note finit alors par s’étendre un peu sur Stefan… sur ce que je pensais sur lui… sur comment au fond je le trouvais mignon. Comment il me redonnait un peu le sourire et l’envie d’avancer. Quand je me relis je finis par me dire que je passe vraiment du coq à l’âne des fois en écrivant simplement mes pensées. Enfin… je soupirais et le rangeais dans sa cachette pour regarder dans mon armoire. Je sors ou pas ? je n’avais pas tellement envi de sortir au fond. Bon je reste chez moi.

    Je passais la soirée avec Jenna avant d’aller me coucher tranquillement. Le rêve que je fis ? En fait pour être honnête je ne dormis pas tellement. Mes pensées étaient trop tournées vers Stefan pour que j’y arrive. J’entendis alors du bruit. Es-ce moi ou mon imagination ? En tout cas c’était plus fort que moi. Munie simplement de ma nuisette pour dormir je sortis de ma chambre et dévalais les escaliers pour faire le tour de la maison en bas. Jenna et mon frère dormait apparemment. Dehors peut-être ? Je sortis… je regardais alors le jardin tranquillement quand je vis le buisson bouger. Je m’approchais sentant mon cœur légèrement s’accélérer mais curieux de savoir ce qu’il y avait. C’est alors qu’un oiseau surgit du buisson me faisant une frayeur pas possible.

    ELENA « ok… Faut vraiment que j’arrête de regarder des films d’horreur avec mon frère ça ne me réussi pas… »

    Je soupirais alors un instant avant de me retourner et voir Stefan. Deuxième sursaut. Je lui confiais alors qu’il m’avait fait peur. Je m’approchais alors de lui lui demandant ce qu’il faisait ici. Celui-ci ne répondit pas et se jeta violemment sur moi…

    Je fis un bon dans mon lit en hurlant ! Je venais de faire un cauchemar… Stefan se jetant sur moi comme un animal… J’avais encore le cœur battant ! Je respirais longuement pour m’en remettre. Je finis alors par me lever et descendre pour me servir un verre de lait frais avant de retourner me coucher. J’entendis alors du bruit dehors. Je sortis avec mon verre de lait. Je vis ce même buisson que dans mon cauchemar bouger violemment. Oh non pitié pas deux fois ! J’avançais quand même le cœur battant. Pour finalement reculer d’un seul coup et percuter quelqu’un. Ça partit alors tout seul : j’hurlais sur le coup…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Sam 27 Fév - 14:32

    [justify] Je quittais la scéne de l'incident, sans me retourner. J'avais beaucoup de mal à remettre mes yeux normalement, comme ils devraient être. J'espérais énormément qu'Elena n'avait rien remarqué d'anormal, enfin rien qui sorte vraiment de l'ordinaire.

    Je ne rentrais pas directement, passant par la forêt, mais ne tuant rien, j'avais pas vraiment envie de rentrer, j'avais besoin de refléchir à cet événement. Une heure plus tard, je rentrais, et montais les escaliers, pour aller dans la piéce qui me servait de chambre. Je sortais de ma bibliothéque un livre, le dernier d'une collection qui racontait ma vie. J'avais toujours pensé qu'écrire me permettrais de ne jamais rien oublié, même si ma mémoire était loin d'être défaillante... J'écrivais les évenements d'aujourd'hui, m'étendant sur ma totale imprudence, mais sur le fait que jamais je n'aurais pu la laisser mourrir. En relisant ce que j'avais écris, je me rendis encore une fois à quel point cette petite humaine prenait énormément d'importance à mes yeux...

    Je passais le reste de la soirée à réfléchir dans mon coin, avant de m'allonger sur mon lit et de fermais les yeux. J'avais beau me retourner dans tous les sens, je n'arrivais pas à trouver le peu de sommeil dont un vampire pouvait profiter. J'attrappais donc un chemise, et enfilais mes chaussures et un veste. J'ouvris la fenêtre de ma chambre et sautais. J'atterissais doucement sur le sol sans aucun bruit.

    Voilà plus d'une heure que je marchais dans les rues de Fell's church, laissant mon esprit vaguabonder. Sans m'en rendre compte, je me rendais chez Elena. Je m'arrêtais devant la maison, peut être aurais je du aller la voir et m'excuser d'être partis aussi rapidement, de toute façon il était trop tard, pour y aller. J'entendis un bruit, un oiseau dans un buisson près de chez Elena ... Damon ? Je me retournais lorsque je vis la jeune femme sortir, elle avançais vers l'allée. Je m'avançais doucement mais assez rapidement, lorsque l'oiseau s'envola elle recula violement et me heurta avec de laisser un cri s'échapper. Elle se retourna :

    Stefan : _" Ne t'inquiete pas c'est moi ! Quelque chose ne vas pas ?"

    Bon ... là niveau activitée suspecte, j'étais pas mal classés dans l'esprit des humains : Je sauvais une demoiselle alors que j'étais à pas mal de métres d'elle et je me promenais la nuit. Je gardais mon calme :

    Stefan : _" Ce n'est pas prudent de sortir à cette heure comme ca..."[/justfiy]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Sam 27 Fév - 14:54


    Je venais d’hurler en fermant les yeux quand j’entendis sa voix. Lui… je me stoppais net et ouvrait les yeux le cœur encore bien battant. Je vis alors son regard croiser le mien. Je n’avais déjà pas l’air ridicule à hurler comme ça. Je me sentais bête. Ce n’était qu’un cauchemar rien de plus ! Il faudrait que j’arrête de flipper pour un rien quand même ! il me demanda si quelque chose n’allait pas… Je repris doucement mes esprits avant de finir par dire :

    ELENA « Non… rien. Juste un pauvre cauchemar que j’ai cru se répéter… »

    STEFAN « Ce n'est pas prudent de sortir à cette heure comme ca... »

    ELENA « Je te retourne le compliment. De plus je suis dans mon jardin jusqu’à preuve du contraire… Et je vais finir par croire que tu me pistes à toujours apparaitre comme ça sans prévenir. » dis-je en posant mon doigt sur son torse d’un air faussement réprobateur.

    Il avait du surement m’entendre peut-être crier dans ma chambre. Ou peut-être que c’était un hasard ? Comme cette aprem’ ? J’en avais des doutes à force. J’en oubliais alors ma tenue peu descente pour une jeune fille. Je finis simplement par m’écarter de lui. Je passais ma main dans mes cheveux pensive avant de me tourner vers lui d’un air interrogateur.

    ELENA « Que fais-tu là ? Tu m’observais ? » disais-je d’un ton un peu accusateur.

    Ben quoi ? Il y avait de quoi se poser des questions franchement ! Enfin je restais tout de même calme sans m’énerver contre lui. Après tout pour l’instant il n’avait rien fait de mal. Simplement me sauver la vie et me rassurer juste après ma frayeur. Qu’es-ce que je pouvais lui reprocher franchement ? Je relevais les yeux vers lui. Je m’en voulais d’être un peu dur mais il y avait de quoi se poser des questions. Pensive d’abord je finis doucement par me perdre dans ses yeux. Lui me répondait peut-être mais j’eus un instant de blanc sans vraiment écouter ce qu’il pouvait me dire. Je me surpris à avoir le cœur doucement battre. Je le laissai alors pas finir sa phrase pour lui dire :

    ELENA « Désolé mais je dois aller me coucher et… On se reverra demain. Bye »

    Je l’avais emmené vers la direction du trottoir sans plus de cérémonie. Pourquoi une telle réaction soudaine ? Aucune idée… Peut-être parce qu’il m’avait surprise. Enfin indirectement. Je n’aimais pas la sensation qu’il me poussait à éprouver. J’avais l’impression de perdre le contrôle d’une partie de moi. Seulement en le laissant partir je n’aurais jamais la réponse à ma question sur comment il avait fait cette après-midi. Et oui… Je ne croyais pas à sa première version. Je finis par me retourner d’un seul coup :

    ELENA « Attend ! Je… »

    Suis hyper mal poli de te virer comme ça. Voilà ce que j’aurais du dire peut-être si je ne me serais pas perdu dans son regard deux secondes en me retournant. Il avait une allure mystérieuse au fond que je n’avais pas encore remarqué, ce qui pouvait le rendre craquant, je devais l’avouer. Et mon je restais en suspends. Ne devrais-je pas lui demander demain ? Je devais lui demander quoi déjà ? Et voilà… Je crois qu’il n’aura jamais la suite tant que je ne décrocherais pas mon regard du sien…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Dim 28 Fév - 16:32

    J'avais une nouvelle fois surpris Elena... Ce devait être une journée pleine d'émotions fortes et peu ordinaire pour une petite humaine comme la jeune femme... Aussi fou que cela puisse paraitre, ca l'étais pour moi également, j'étais d'habitude plutôt discret, mais là j'avais mis plusieurs fois le secret de ma nature en danger, et je ne pouvais pas m'en empecher... C'était plutôt le truc de Damon ca, pas le mien !

    ELENA « Je te retourne le compliment. De plus je suis dans mon jardin jusqu’à preuve du contraire… Et je vais finir par croire que tu me pistes à toujours apparaitre comme ça sans prévenir. »

    Je souris, effectivement, j'étais moi aussi dehord à une heure très tardive. La seule différence c'est que je ne risquais absolument rien ! Je hochais la tête en signe d'amusement et d'approbation et surtout parceque je n'avais rien à dire d'autre...Elena me dit d'un air accusateur :

    ELENA « Que fais-tu là ? Tu m’observais ? »
    STEFAN : " Non pas vraiment, j'ai l'habitude de me promener la nuit, j'ai pas mal d'insomnie en ce moment... Prendre l'air me calme..." dis je en souriant avant de reprendre mon air serieux habituel

    Les Insomnies étaient un bon moyen de justifier mes sorties nocturnes ... Lui dire que c'était pour chasser, n'était pas vraiment un bon moyen. Je regardais l'heure, effectivement, Elena avait besoin de sommeil !

    STEFAN :" Oui, c'est mieux, et bien bonne nuit !"

    Nous nous dirigions vers le trottoire sans dire un mot. Je regardais la jeune femme pour m'assurer qu'elle rentrait, mais elle se retourna assez violemment comme si quelque chose l'avait piqué au moment et je me détournais :

    ELENA « Attend ! Je… »

    Mon regard rencontra le sien, il était doux mais pourtant plein de force, on voyait son fort caractére et sa malice simplement en regardant ses yeux. J'avais beaucoup de mal à détourner la tête, mais je le fis quand même, je tournais la tête vers la rue en entendant un bruit et retournais le regard vers Elena :

    STEFAN : " Oui ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Dim 7 Mar - 13:32


    ELENA « Attend ! Je… »

    STEFAN « Oui ? »

    ELENA « Euh… Non rien. Bonne nuit… à demain. »

    Je me sentais un peu ridicule. Mais bon es-ce un crime de vouloir rester finalement près de lui un peu plus longtemps et le retenir ? A voir… Je devais l’avouer. J’étais complètement attirée par lui et plus je le regardais et plus j’avais envi de… de quoi ? De plus qu’une simple discussion. Je remontais tranquillement l’allée en repensant à ça. Elena arrête tu ne le connais que depuis peu ! Et alors ? Dans le passé ça ne m’aurait pas arrêté ! Je le savais… Depuis la mort de mes parents j’étais un peu moins sûre de moi. Je restais plus réservée. Mais combien de temps encore ça allait durer comme ça ? une semaine ? Deux mois ? Quatre ans ? Ce n’était pas moi. Pas la vraie Elena. Je le voulais ? Oui. Alors qu’es-ce que j’attendais ? J’étais à mi chemin que je me retournais finalement. Il n’avait pas bougé. Comme s’il attendait que je rentre bien pour pouvoir enfin partir. Je pris mon courage à deux mains comme avant je l’aurais fait. Je revins à sa hauteur en disant :

    ELENA « En fait si… »

    La suite ? Il n’avait pas du la prévoir. Je m’étais approchée vivement de lui et sans plus de cérémonie j’avais joins mes lèvres au sienne dans un baiser dont j’aurais du depuis longtemps lui donner. Mes yeux fermés je savais alors que peu importe sa réaction, jamais je ne le regretterais. Puis je mis fin à ce baiser comme je l’avais commencé en baissant les yeux, me mordant les lèvres en souriant. Je ne faisais pas attention à son regard à cet instant. Je finis alors par lui dire alors franchement :

    ELENA « Bonne nuit… »

    Et je relevais les yeux vers lui en souriant pour finir par reculer. Je lui fis un signe de main et je me retournais tout sourire vers la maison. Je ne savais pas ce qu’il en pensait ni s’il approuvait mais peu importe… Ce baiser m’avait rendu de nouveau vivante. Si c’était à refaire je n’hésiterais pas ! Je posais alors ma main sur la poignet de la porte et rentrée sans me retourner. Je saurais surement sa réaction demain mais en attendant je voulais garder cet instant gravé dans ma mémoire. Une fois arrivée dans ma chambre, la première chose que je fis c’est prendre mon journal intime. Je le sortis et j’écris simplement : « Je l’ai fait… » Je le refermais alors pour me coucher. J’avais quelque part hâte d’être à demain. On se demandait franchement pourquoi…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Dim 7 Mar - 14:44

    Je sentais qu'Elena avait quelque chose à me dire mais qu'elle n'osait pas ... Je ne comprenais pas vraiment pourquoi elle hésitait, mais je sentais que ce devait être important pour elle. Je ne pouvais bougé, mes jambes refusaient d'avancer, j'avais l'impression de devoir rester prés de la jeune humaine, de la protéger... C'était un sentiment totalement normal, c'était une humaine fragile contre des vampires, mais pourtant j'étais envahis par des sensations étranges. Elle avançait dans l'allée avant de revenir! Je voyais sur son visage que quelque chose avait changé comme ci elle avait décidé quelque chose et qu'elle ne partirait pas avant d'avoir eu ce qu'elle voulait.

    J'allais ouvrir la bouche pour lui dire que je l'écoutais, mais elle me devança. Elle s'approcha de moi et nos lèvres se touchérent dans un baiser. J'étais très surpris mais ne reflechissais pas à ce que j'étais entrain de faire, je me laissais totalement allé dans un baiser. Lorsqu'elle recula et me dit bonne nuit, je hochais la tête sans parler j'en étais pas capable !

    Elle rentra chez elle, lorsque la porte claqua mes émotions me submergérent. C'éait dangereux de l'avoir laissé faire. Elena était le genre de fille assez reflechis, enfin ce que je pensais. Je ne pouvais pas laisser allé mes émotions pour elle, j'avais déjà vu le résultat auparavant. Mais je ne me sentais pas de taille à lutter. J'avançais et rentrais au manoir, sans rien écrire sur mon journal me laissant tombé sur mon lit.


    Le lendemain ...

    J'avais décidé pendant la nuit d'aller voir Elena... Je ne pouvais pas lutté, et je m'étais pour l'instant presque resigné. J'avais mis une chemise noir avec mon blouson et mes lunettes de soleil. Le lycée n'allait pas tardé à commencer. Je frappais à la porte d'Elena. Une dame m'ouvrit et je lui expliquais que j'étais venu voir Elena. Ce fut avec plaisir que j'appris qu'elle n'était pas encore partis. J'attendais dehord sur le palier. Ma condition de vampire ne me permettant pas d'entrer. Mais la dame qui m'avait ouvert revint et me dit qu'Elena avait besoin de quelques minutes et m'invitais à entrer. C'est là que je rentrais chez les Gilbert pour la premiére fois. C'est stupide à dire, mais j'étais heureux d'avoir été invité je pourrais protéger Elena totalement.

    La dame s'appelait Judith, elle se présenta, je me rendis compte que je ne l'avais pas fais moi même et que c'était très mal poli :

    Stefan :_" Oh Excusez moi, Stefan Salvatore. Ravi de vous rencontrer !"

    Judith m'invita dans la cuisine, et m'offris quelque chose à boire, je refusais dans un premier temps mais elle insista. Je ne savais pas, si j'avais fais le bon choix en venant ici... Peut être Elena le prendrait mal ... Ma détermination flancha un peu plus lorsque la belle humaine entra dans la piéce.

[/list][/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Dim 7 Mar - 20:44


    Je respirais un grand coup. Si j’avais eu la possibilité de fuir hier sa vision de pensée sur ce baiser, aujourd’hui je ne pourrais pas fuir longtemps. Et pourquoi faire. Depuis que j’avais posé mes lèvres sur les siennes j’avais la sensation qu’elles ne pouvaient se défaire de ce sentiment. Je sentais encore ses lèvres contre les miennes. Dur dès le matin…. Mais agréable aussi. Devant la glace, cherchant à mettre quelque chose de bien comme si ça pouvait changer quelque chose sur son point de vue et le faire encore plus craquer, je me mettais doucement en retard. J’étais encore avec mon débardeur blanc et en petite culotte à ruminer essayant TOUTE ma garde robe. Bon… Elena respire ! Tu ne vas pas à l’abattoir. Ou presque… Rah bon cette jupe ! Ouais mais ça fait trop : je suis belle et je te veux. Quoi ? C’est exactement ça ? Ouais mais autant que ça reste implicite. De plus je ne voulais pas être totalement à ses pieds mais l’inverse. On me reconnaissait bien là ? Bon. Jupe noir, haut de la même couleur et mes bottes. Je souris rien qu’à la pensée de les porter. La dernière fois que je l’avais fait au lycée j’avais rendu fou tous les lycéens. Oui mais non je ne voulais pas tous les faire tomber, je voulais le faire tomber lui. Quelle est sa couleur préférée ? Caroline n’avait pas dit le bleu nuit ? Je finis par sourire. Et pourquoi ne pas s’habiller simplement au lieu de se casser la tête ? en plus Judith était en train de me dire à travers la porte que j’allais être en retard et que quelqu’un m’attendait en bas. Bonnie ? Je croyais qu’on y allait chacun de notre côté aujourd’hui ? Bon je finis par enfiler un jean bleu foncé, arrêtant de faire des chichis et enfilai un haut vert qui me collait la peau laissant un léger décolleté. Je pris alors mon sac fait la veille pour dévaler les escaliers avec ma veste noire à la main. J’arrivais alors dans le salon avec le sourire aux lèvres quand je vis Stefan. Ce sourire s’effaça pour laisser place à la surprise. Je ne m’attendais pas à le trouver lui dans notre salon. Je replaçais des mèches de cheveux derrière mon oreille. Là il m’avait prise au dépourvu. Dois-je comprendre que sa venue ici était un bon signe ? Je finis par m’avancer vers lui.

    ELENA « Je ne m’attendais pas à te trouver là ! ça va ? »

    Je venais enfin de retrouver le sourire. Restez maintenant à savoir comment se comporter face à lui. Je n’avais pas réfléchis à ça. Devais-je lui faire un signe de main ? L’embrasser ? Bonne question ! Et bien je suivis simplement mon instinct qui me crier de le laisser à son tour de voir comment il envisageait la suite. J’avais fait le premier pas sans m’en rendre compte rien soir. A lui de faire le second et d’établir notre lien de maintenant… Amis ? Ensemble ? ça ne dépendait que de lui. Je finis alors par lui proposer d’y aller avant d’être en retard… on passait le pas de la porte et du coup je montais dans sa voiture. Il mit le contact. Tout le long du voyage j’étais simplement fascinée par sa beauté. Je le regardais sans non plus le détaillé. J’étais simplement plongée dans mes songes en même temps ce qui rendait ma fixation un peu dans le vague et pas très gênant. On arrivait très vite au lycée. Je ne sortis pas tout de suite de la voiture. En fait je n’avais pas fait attention qu’on était arrivé jusqu’à ce qu’il me le dise. Oh… Déjà ? je me mordais les lèvres. Quand j’y repensais le trajet avait été assez silencieux. J’étais contente qu’il soit venue me chercher mais plus le temps passait depuis que je l’avais vu ce matin et plus j’avais l’impression que doucement s’installer tout de même entre nous. Je voulus le casser en disant :

    ELENA « Tu sais pour hier… Si tu ne veux pas… Enfin tu n’es pas obligé de venir me chercher si tu ne veux pas qu’on… Se n’est pas très important de toute façon ! Enfin si mais je veux dire que tu n’es pas obligé de te forcer et… »

    Hum… J’aurais peut-être mieux fait de rien dire du tout. J’étais doucement en train de m’empourprer dans mes explications sans fin alors qu’il suffisait simplement de dire : tu me plais mais maintenant c’est à toi de jouer. Si j’avais su mieux m’exprimer pour une fois au lieu de continuer encore à bafouiller et m’enfoncer un peu plus…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Lun 8 Mar - 22:58

    Sans vraiment avoir le temps de me rendre compte de ce qui se passait, je m'étais retrouvé dans la cuisine de la mainson d'Elena, en face de sa tante, qui me questionnait sur le pourquoi je m'étais installé ici ... Si j'étais né ici ... J'essayais tant bien que mal à répondre à ses questions sans avoir l'air suspect, et surtout sans eveillé de soupçon. Elena arriva au bon moment, une question dont je n'avais aucune réponse. Je me levais immédiatement, c'était l'usage dans mon temps. Je me retenais de lever les yeux au ciel quel idiot ! On ne fait plus ca maintenant. Je ne regrettais pas d'être venu bien que là sur l'instant ...

    ELENA « Je ne m’attendais pas à te trouver là ! ça va ? »
    STEFAN : " Je n'avais pas prévu de passer... Mais ... Je preferais m'assurer que tout allez bien ! Euh ... Je t'emmene ? "

    Ensemble nous quittions la maison, après que j'eus très brievement remercié la tante d'Elena, puisque j'étais trop absorbé par la jeune femme qui était tous simplement magnifique, incroyablement belle ! Nous entrions dans ma voiture je tournais la clée de contact, et commençais à avancer vers le lycée. J'avais prévu un espéce de discour toute la nuit ... Sur ce que j'allais lui dire, comment j'allais me comporter... Et pour le moment je n'avais rien fais de ce qui était prévu absolument rien !
    Nous arrivions au lycée sans vraiment que je m'en rende compte... Nous n'avions pas parlé durant le trajet c'était pourtant le meilleur moment pour le faire.

    ELENA « Tu sais pour hier… Si tu ne veux pas… Enfin tu n’es pas obligé de venir me chercher si tu ne veux pas qu’on… Se n’est pas très important de toute façon ! Enfin si mais je veux dire que tu n’es pas obligé de te forcer et… »

    Le discour de la jeune humaine pouvait prêter à sourire dans plus d'une situation mais là je me sentais plutôt completement idiot ... Non pas idiot pris au dépourvu ! Enfin bref je me sentais horriblement mal. J'avais prévu de lui dire, que je l'aimais beaucoup mais que nous ne pouvions ... Ca ne pouvais pas marcher entre nous ! Après tous nous étions totalement différent : J'étais un vampire, elle une humaine, j'étais le chasseur elle était la proie. Je me tournais un peu plus vers elle bien décidé à lui dire :

    STEFAN : " Ecoute Elena je ... "

    Et là ... La plus stupide des choses que je pouvais faire pour lui dire ce que j'avais prévu ce produisit ! Je l'embrassais comme elle elle l'avait fais la veille. C'était bien une des seuls choses qui ne figurait pas sur ma liste. Ce baiser était doux et chaud... Voilà des décennis que je n'avais pas embrassé une femme ainsi ! C'est là precisement que je compris que nos destin était lié et que quoi que nous fassions, nous deions nous trouver. Ce n'était peut être pas un hasard la ressemblance... J'arrêtais de reflechir pour profiter totalement de cet instant magique qui nous lié. Doucement le baiser s'arrêta, doucement nous nous reculions l'un de l'autre.
    Notre relation allait certainement être semé d'embuche et sinueuse, pourtant je me jetais dedans à corp perdu ! Je souriais sans franchement savoir qu'est ce que j'allais dire maintenant que tous mes projets étaient changés. Je ressentais à nouveau le parfum doux de l'insouciance !

    STEFAN : " Ca me fait plaisir d'être venu te chercher ... "

    Après avoir dis cette phrase, je la trouvais moi même très étrange ! Mais bon... On est toujours un peu idiot après ce genre de situation. La clocha résonna dans la cour du lycée jusqu'au parking où nous étions garés, et je n'avais pas franchement envie de descendre de la voiture...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Mar 9 Mar - 14:44


    Je bafouais sans trop savoir où j’allais. J’aurais mieux fait de me taire et je le savais. Qui sait ce qu’il pense… je sentais mes yeux le fuir. Combien de temps encore avant que je ne me taise enfin ? Maintenant… Pile au moment où mes joues pour une des rares fois devinrent rouges. C’était si rare de me trouver dans cet état. D’habitude j’étais si sûre de moi mais Stefan avait quelque chose qui… me déroutait. Il me donnait des frissons c’était plus fort que moi. Mon cœur commençait à battre mais pour quelle raison ? Que je me sois empourprée ? Je n’en étais pas sûre… Oh non il m’avait simplement fallu son regard. Jamais je n’avais ressenti ça. D’habitude je m’amusais simplement et je ne cherchais pas à comprendre. Elle finit par sourire les yeux toujours loin de lui. Et enfin quand il parla je ressentis mon souffle devenir court.

    STEFAN « Ecoute Elena je ... »

    Tu ? Je crois que jamais je ne saurais la fin de cette phrase. Mon regard venait de se relever vers lui quand il commença à parler. Pile au même moment il s’arrêta net. Qu’y avait-il ? Au et bien c’était simple. Sans que je ne comprenne ce qu’il se passe je sentis mes lèvres se poser sur les siennes. Il m’avait complètement prise au dépourvu. Mais un soulagement au fond de mon cœur naquit et je repris doucement mon souffle. Ou pas. Voilà que maintenant c’était ce baiser qui me le coupait. Un baiser doux et chaud comme jamais je n’avais eu jusque là. Je ne pus résister à lui répondre… Je ne voulais pas l’arrêter. Je ne voulais pas m’arrêter là. Je ne voulais pas que ses lèvres quittent les miennes. Mon cœur battait maintenant si fort. Dois-je comprendre qu’on était maintenant ensemble. Il n’y avait pas de doutes là-dessus et quelque part je ne pus m’empêcher de sourire quand il stoppa doucement ce baiser. Je me reculais alors de lui. J’étais loin à ce moment de savoir que notre relation risquait d’être plus compliqué qu’elle n’y paraissait. Pourquoi ? Parce que j’étais loin de savoir qui il était vraiment. Il souriait à son tour.

    STEFAN « Ca me fait plaisir d'être venu te chercher ..

    ELENA « De même… »

    La cloche raisonna et je sortis de la voiture, mon sac sur l’épaule. Je pris sa main une fois près de lui. Ben quoi ? On n’était pas ensemble si ? Ne croyez pas que j‘allais le cacher :p Je marchais alors en direction du prochain cour qu’on avait ensemble. Même pas besoin de se quitter. Si ce n’était pas beau ça. On arrivait cependant trop vite à ce cours et je regrettais de devoir me séparer de lui pendant deux heures avant la pause de quinze minutes. Enfin cela ne l’empêcha pas pendant tout le cours de me faire sourire. Et la pause finit par arriver. Ahouf c’était long long ! >.< je remballais mes affaires pour sortir. Stefan était parti juste avant moi. Je le retrouvais à la sortie. Je fis alors mine de rien. Non non tu ne m’as pas du tout manqué. (Vous parlezzzz >.> !) je lui souris simplement et lui dit :

    ELENA « Sympa le cou… »

    Je n’eus pas le temps de finir ma phrase que…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Mar 9 Mar - 21:55

    Je souris à Elena, lorsqu'elle répondit de même... la cloche sonna et nous sortions de la voiture, je me retenais d'utiliser ma vitesse surhumaine pour aller lui ouvrir la porte... Je devais faire bien plus attention à ce que je faisais je m'étais déjà mis en danger une fois. Elle attrappa ma main, je ne l'enlevais pas le contact de sa peau contre la mienne, me fit chaud au coeur. J'avais l'impression en étant près d'Elena d'être un autre homme, enfin vampire. Nous rentrions dans la classe, bien entendu, les petits chuchotements et regards ne m'échappérent pas ! Notre couple soudain allait faire parlé de lui. La reine du lycée avait encore une fois eu celui qu'elle voulait, mais ce qu'ils ne savaient pas c'est qu'elle pouvait être une proie parmi tant d'autres.

    Les deux heures où nous étions enfermé dans la salle de cour me semblérent être des années. Irronique pour un vampire d'avoir l'impression de perdre son temps alors qu'il a l'eternité devant lui ! Je n'écoutais rien de ce que le professeur disait, mes pensées étaient ailleurs dans un autre rang prés de moi, pour la jeune humaine qui faisait battre mon coeur.

    La cloche de la délivrance sonna, je sortais sans vraiment attendre Elena, certainement voudrait elle voir Bonnie, et puis ce n'était pas parceque nous étions ensemble, enfin si j'avais bien compris, que nous devions être toujours ensemble, bien que cette idée ne me déplaisait pas. Dehord une espéce de bagare entre deux adolescents éclata, mais je ne fis pas vraiment attention car celle qui faisait battre mon coeur mort s'approcha de moi :


    ELENA « Sympa le cou… »

    A cet instant, l'un des deux personnes en conflit quitta la scéne de bagarre, passant prés de nous. Là tous se passa très rapidement, l'autre idiot lança une bouteille de verre qui devia se dirigeant vers Elena. Je l'avais attiré contre moi, mais la bouteille fut plus rapide. Elle ne rencontra pas la tête d'Elena comme elle aurait du mais ma main. L'objet se brisa en mille morceaux. Je lachais un juron.
    Je regardais rapidement ma main dégageant un morceaux de verre très rapidement sans que personne ne le voit, je saignais bien entendu mais serrais ma main. J'allais guérrir très rapidement avant que quelqu'un n'ait le temps de me le demander. Cette fois, il n'y avait pas uniquement Elena qui avait vu mais le lycée entier. Heureusement ils s'interessaient plus à séparer les deux combattants. Je souris à La jeune humaine essayant l'humour pour faire passé les recents évènements :

    STEFAN :_" C'est la deuxiéme fois en très peu de temps ! Le destin se déchaine sur toi !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Mer 17 Mar - 0:06


Je venais de sortir de la salle de cours pour lui dire que le cours était sympa avec plus d’ironie que de vérité quand je fus prise de court. Deux adolescents se prenant la tête plus loin venait tout juste de se rapprocher dangereusement. La scène fut alors trop rapide pour que j’ai le temps de réagir. Une bouteille de verre arrivait trop vite vers moi. Je fus alors attirer vivement vers Stefan. La bouteille se heurta alors à la main de Stefan alors que je venais de fermer les yeux par réflexe me blottissant vivement contre lui par instinct sans même comprendre ce qu’était le projectile. J’entendis simplement Stefan lancer un juron. Je sentais mon cœur qui s’était accéléré. Je rouvris les yeux au moment où des professeurs tentaient de séparer les ados. Je regardais Stefan inquiète. Il me souriait…

STEFAN « C'est la deuxième fois en très peu de temps ! Le destin se déchaine sur toi ! »

ELENA « Faut croire… »

Je ne voyais pas tout de suite l’état de sa main. En fait j’avais fermé les yeux, juste avant. Je ne savais donc pas qu’il était blessé. Je le regardais simplement du regard touché et surtout d’un sens soulagée qu’il ait autant de réflexe. Ça faisait deux fois en si peu de temps. J’allais finir par croire que trainer avec lui m’amenait à des dangers éventuels. Mais au fond je ne savais pas ô combien ma pensée pouvait être si vrai. Pas dans le sens où je le voyais et pourtant. Stefan était le plus grand prédateur dans le monde pour l’homme. Et moi bien évidemment doucement je m’éprenais de lui. Comme un grand vide quand il n’était pas prêt de moi… J’avais eu si peur que notre relation s’arrête à ce baiser la nuit dernière. Si j’avais su plus tôt… Je ne quittais pas ses bras. Sa main depuis avait du commencé à guérir. Je sentais son sourire me tirailler. Plus je passais du temps avec lui et plus je sentais mon cœur s’emballer. Comme si plus je résistais et plus je ne pouvais lui résister. Et puis pourquoi résister ? J’avais le plus beau mec du lycée avec moi ! ça faisait si longtemps que je ne m’étais pas senti aussi vivante. Aussi… moi. La fille populaire du lycée qui ne pense qu’à enchainer les plus beaux mecs du lycée sans jamais au bout et les larguer un par un jusqu’à ne plus en finir. Je savais que cette fille n’était pas si loin derrière moi qu’on pourrait le croire. Après tout elle datait d’avant la mort de mes parents. Mais Stefan… C’était étrange. J’avais beau me réjouir d’un sens de revivre et d’avoir le plus beau des mecs, j’avais aussi au fond de moi quelque chose qui naissait et que jamais encore je n’avais ressenti. A la fois j’aimais cette sensation. C’est lui qui me redonnait le goût d’être moi plus que jamais. Mais à la fois je la détestais. Parce que pour la première fois j’avais le sentiment de ne pouvoir avancer dans cet état sans lui. Je savais que c’était nouveau pour moi et je ne savais pas trop ce que ça donnerait dans le temps…

Je finis par m’écarter un peu de lui en souriant et replaçant une mèche de cheveux derrière mon oreille. Qui sait ce que sera la troisième tentative d’attenter à ma vie. Quoi ? On ne dit jamais deux sans trois… Il fallait que je reste méfiante en tout cas. Je pris alors sa main pour qu’on aille un peu dans la cour avant que la sonnerie retentisse de nouveau. J’entrainais Stefan à un arbre. Celui que j’avais l’habitude d’aller pour écrire tranquillement dans mon journal. C’était étrange que je l’amène là. C’était même rare de ma part. Comme un coin intime que je ne partageais pas d’ordinaire. Je me collais le dos à l’arbre pour lâcher sa main et lever mon regard vers lui. Le désir qu’il s’approche de moi naissait alors doucement dans mon cœur. Comme la volonté de simplement se laisser guider jusqu’à ce qu’il me tienne de nouveau dans ses bras, ses lèvres pas si loin des miennes. Faut-il que je lui demande pour avoir ce baiser ? Il n’avait pas l’air de ces garçons à ne pas très bien comprendre ce qu’une fille veut vraiment. Je finis par baisser le regard et la tête en souriant. Je me mordais alors les lèvres en repensant à ce que j’avais vraiment envi…

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Stefan Salvatore

avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 02/02/2010
Localisation : Au Manoir Salvatore

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Sam 10 Avr - 14:05

    Elena était collé contre moi, les lycées de nos jours étaient de moins en moins certain de nos jours. Une baguarre avec du verre et puis quoi encore avec un fusil ? Ma main avait fini de cicatrisé, heureusement Elena ne s'était apperçu de rien, il faut dire que pour elle, ca devait commencer à faire beaucoup ! Je passais ma main dans ses cheveux. J'avais longtemps hésité à l'approcher, tellement la ressemblance avec Katherine était frappante, je ne voulais pas à nouveau m'attacher à quelqu'un comme elle. Pourtant maintenant, j'étais incapable de faire demi-tour, et le fait que je sache qu'un jour je devrais le faire me déchiré le coeur en deux. J'étais un vampire et elle une humaine,même si je lui sauvais la vie plusieurs fois, une seconde suffirait pour que je la tue sans le moindre état d'âme. Rien que d'y penser je sentais son coeur battre dans sa poitrine et donc son sang se répendre dans ses veines pour alimenter ses muscles.

    Elena m'emmena avec elle dans un coin sous un arbre. Je sentais que cet arbre avait une grande signification pour elle, même si je ne savais pas en quoi cela consistait. Je restais debout deux minutes, en la regardant, mais je me rendis rapidement compte que j'avais l'air plutôt idiot, je m'asseyais donc à côté d'elle, dos à l'arbre également. Je la regardais, mon dieu qu'elle était belle, d'une beauté encore plus impressionante que Katherine, elle était beaucoup plus attirante ! Instinctivement je pasais mon bras derriére la jeune humaine et la ramenais vers moi. Je remarquais qu'elle se mordait la lèvre, aurais je du faire quelque chose ? Je me posais la question. Il fallait serieusement que j'arrête de réfléchir et que je me laisse aller... Me laissais aller ? Jamais ! C'était beaucoup trop dangereux !

    J'avançais mon visage vers elle, avant de poser délicatement mes lèvres contre les siennes. J'avais eu envie de l'embrasser, de ne pas retourner en cours, de simplement l'avoir rien que pour moi ! Le baiser se termina, je détournais le regard pour parcourir la cour, avant de me retourner à nouveau vers elle. Je me relevais brusquement soudainement :

    STEFAN : _" On ne devrais pas !"

    Je ne pouvais pas lui faire esperer de rester longtemps avec elle, c'était impossible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   Mer 14 Avr - 22:54


    Peut-être que je devrais me méfier. Peut-être ne devrais-je pas tomber comme ça doucement amoureuse. Pourtant au fond de moi je ne pouvais pas le contrôler. Comme un sentiment qui guidait mes pas me permettant de tout faire du moment qu’il était là. L’enfer pourrait bien me bruler que je ne cesserais de le regarder. Je n’aimais pas ce sentiment. Jamais encore je ne l’avais ressenti ce qui faisait ma force dans le couple. Mais là c’était différent. Comme si je ne voulais que donner simplement. Lui apporter sans en demander en retour. J’avais du mal à me reconnaitre. L’accident m’avait-il changé ou es-ce Stefan qui faisait de moi quelqu’un de différent ? Je ressentais ce désir d’avoir son visage sous mes mains. Je pensais à lui quoi que je veuille dire. Il venait de se poser par terre à côté de moi en même temps que je me mordais les lèvres désirant secrètement de recroiser les siennes. Terrible tentation de vouloir les lier de nouveau au mienne. Son visage s’approchait du mien. Erreur fatal ? Je savais d’avance que les miennes ne pourraient le refuser. Il posa ainsi délicatement ses lèvres et comme prévu je ne tentais pas de résister. Bien au contraire, je lui rendais sans détour sentant mon cœur battre d’une toute autre façon. Alors à ce moment je savais déjà que contrairement aux autres, lui résister serait bien plus difficile. Maitriser mes émotions ? Impossible. Mon corps se rapprocha tout naturellement du sien. Il allumait en moi cette flamme qu’aucun n’avait pu jusque là voir. Une flamme qui avait l’air de s’allumer à chacun de ses baisers un petit peu plus de son côté aussi. Je ne pourrais pas expliquer cette étincelle. Ma main glissait doucement sur sa joue et… il détourna le regard sans prévenir mettant fin au baiser. Il reporta son regard sur moi. J’avais comme un drôle de pressentiment que la suite des choses ne me plairait vraiment pas. Il se releva brusquement.

    STEFAN « On ne devrais pas ! »

    J’avais été prise de cours. Voilà que je faisais face à une de mes excuses du passé pour fuir la personne quand je ne le sentais pas, quand je savais qu’il se rapprochait beaucoup trop près de moi et que je risquais de pouvoir souffrir. Je ne l’avais pas vu venir je l’avouais. Seulement même si mon cœur en disait le contraire, ma raison me hurlait qu’il avait tout à fait raison. Je me relevais à mon tour le regardant, lui faisant face. Je ne répondis pas à ça. Pourquoi ? Parce que je ne le connaissais pas. Je ne devais pas ressentir ça pour un inconnu. Chacun des battements de mon cœur ne devrait pas s’accélérer un peu quand je le vois. Mon regard s’obscurcit et je finis par le dépasser et partir. Ainsi devait être les choses. Il avait eu raison de nous réveiller… Ou pas. A mi chemin je n’eus pas le courage de faire un pas de plus. Je me retournais. Es-ce trop tard pour faire demi-tour ? Es-ce trop tard pour dire stop ? Pour abandonner ? Mon cœur refusait que je fasse un pas de plus. Il m’avait touché et ça je ne pouvais le nier. C’est lui qui m’apporter chaque nouveau sourire chaque jour. Comment vouloir m’en séparer ? Je me retournais voulant faire marche arrière. Le hic c’est que je faisais face à un lieu vide de vie. Stefan n’était plus là… Je finis par me retourner de nouveau pour prendre la direction des prochains cours avec un point au cœur…

    A SUIVRE ...

___________________________

    Non non j'ai rien fait c'est pas moi...
    Suis toujours innocente :p ...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée bien humaine [pv Elena]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée bien humaine [pv Elena]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit craquage mais bien ciblé !
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?
» UN BONNET SUPER SIMPLE... ET BIEN CHAUD !
» Journée à Dinant en juillet 2007
» Invitation à la Journée Départementale du REAAP38 ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journal d'un Vampire :: Oo La ville Fell's Church oO :: ° Le Lycée ° :: Couloirs-
Sauter vers: