AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Mer 2 Déc - 16:02




    Illusion ou Réalité ?



    [pv with Damon Salvatore]*



    Je marchais sur le pont sans but particulier. J’aurais pu prendre ma voiture mais j’avais besoin de marcher… Demain serait la rentrée. Je ne voulais pas y aller. Pour faire quoi ? Dire quoi ? Je vais bien ? Je m’y préparais chaque jour depuis n mois mais c’était si dur… La reine du lycée aurait-elle perdu tout éclat ? L’envie de se battre ? Comment faire sans ses parents ? Je me sentais parfois tellement mal… J’essayais de remonter la pente mais c’était si dur. Je venais de revenir dans cette ville aujourd’hui. Je n’avais pas encore revu Bonnie. Mais quelque part je ne voulais voir personne. Je n‘étais pas prête à faire face comme ça au lycée entier et à Matt. J’avais parfois l’impression de ne plus être la même. Y arriverais-je un jour ? Mes pas doucement me menèrent au cimetière. Je n’y avais pas été depuis l’enterrement. J’avais besoin de les voir… de leur parler… Besoin peut-être d’arriver à enfin faire mon deuil pour pouvoir affronter la foule demain. J’arrivais alors dans ce cimetière sinistre alors qu’il n’était que 6 heures du matin… Le jour ne s’était pas encore levé. Pourquoi j’étais levée si tôt ? Le décalage horaire… J’avais encore du mal à m’y faire. Je soupirais en arrivant sur la tombe de mes parents. Je posais une main sur la pierre tombale en la regardant. Je pouvais y lire à peine les noms de mes deux parents avec cette nuit encore présente. Je finis alors par poser mon dos contre en soupirant. Qu’es-ce que je pouvais bien faire là ! Je devais devenir folle… Venir au cimetière en pleine nuit… Mais j’avais besoin de les sentir près de moi… Je m’assis alors le dos contre la pierre pour fermer les yeux. Il fallait que j’y arrive. Il fallait que j’aille en cour demain. Enfin j’espérais pouvoir en trouver la force et c’est ici que je venais la chercher. En rouvrant les yeux j’entendis… ou plutôt je n’entendis rien… Le silence total… Même pas un bruit de criquets. Rien… Je regardais alors autour de moi quand un corbeau me fit sursauter. Je me relevais alors d’un seul coup pour vouloir le chasser. Bon je devrais peut-être rentrée moi… Je choisis alors de partir de là et très rapidement… C’est qu’en y repensant ça foutait un peu les jetons quand même ! Je marchais alors dans le noir sans trop voir ni où j’allais, ni où je mettais les pieds. Je me pris d’ailleurs une racine qui me fit trébuchée pour me faire tomber, m’égratignant les mains. Rah c’était bien ma veine ! Agenouillée sur le sol je tentais tant bien que mal de regarder leur état. Je désinfecterais à la maison… J’eus alors comme une drôle de sensation que quelqu’un se trouvait derrière moi. Je me retournai mais il n’y avait apparemment rien. Je devais juste un peu trop psychoter. Je finis alors par me relever. Il était temps que je m’en aille vraiment et rentre chez moi. Seulement en me redressant pour enfin me retourner et prendre la direction de la sortie je percutais… quelqu’un. Il était alors bientôt 7 heures du matin. Il était grand… beau… les yeux sombres pour le peu que j’en voyais. Il me regardait sans ciller. Je sentais mon cœur battre… Je reculais par instinct.

    ELENA - Pardonnez-moi je ne vous avez pas vu…

    Il s’approchait alors de moi sans répondre. Plus il s’approchait et plus je reculais jusqu’à percuter un arbre. Il posait alors sa main dans ma nuque. Je frissonnais. Il approcha alors son visage du mien… Impossible de reculer. Je voulais m’en aller mais son autre main venait de se poser sur ma hanche ne me laissant que le choix de subir. Mon cœur accélérait… Je sentis alors ses lèvres toucher les miennes pour finir par glisser vers mon cou… Là il déposa un baiser et…

    Je me retrouvais en sueur dans mon lit dans le noir. Je regardais autour de moi pour reconnaitre ma propre chambre. Je posais alors ma main sur mon cou. J’avais encore la sensation de ses lèvres déposant un baiser. Voilà que je refrissonnais alors. Je regardais alors le réveil : 6h21… Je me levais. De toute façon j’étais incapable de me rendormir avec un tel rêve. Je ne pouvais m’empêcher de me demander qui était cet inconnu que j’avais pu rêver. Mouais… Arrête d’y penser Elena ce n’était qu’un rêve… Je me dirigeais alors vers la cuisine pour boire un coup. Je regardais alors la nuit encore présente à travers la fenêtre quand j’eus l’impression de voir une silhouette dans le jardin. J’avançais pour y regarder à deux fois mais je ne vis finalement personne. J’avais dû mal regarder… Avec mon verre alors j’allais me poser dans le jardin en pyjama. Les nuits n’étaient pas encore trop fraîches. Je restais là pensive ma nuisette bleue nuit en soie. Un truc simple sans prétention… Je vis alors quelque chose au loin qui brillait… Je posais mon verre sur la table du jardin pour aller voir. Je marchais alors au fond du jardin sous les arbres pour prendre ce qui brillait dans mes mains… Quand je le vis je le reconnus tout de suite. Le bracelet de maman… Que faisait-il là ? J’étais persuadée qu’il était dans sa boite à bijoux. Je le serrais dans ma main alors pour le porter à mon cœur. C’était si dur sans elle… Je me relevais alors gardant le bijou dans ma main pour me rediriger vers ma chambre. J’oubliais le verre que j’avais posé plus tôt et je filais dans la maison. J’arrivais dans ma chambre et sortis la boite à bijoux de maman que j’avais hérité. Je posais alors son bracelet dedans… Je me posais alors dans mon lit pour tenter finalement de me rendormir dans l’espoir que demain n’arriverait jamais.

    Mais demain arriva et me voilà debout devant la glace habillée d’un jean et d’un haut rouge mimi et sexy à la fois. Ben quoi ? Ce n’est pas parce que je me sentais mal que je devais me négliger ! J’avais une image à tenir… Je laissais alors mes longs cheveux tomber sur les épaules. Aujourd’hui serait le dernier jour avant l’école. Je finis alors par descendre dans la cuisine une fois de plus où je trouvais Jenna. Je pris juste un café en la rassurant que ça allait bien. Voilà que je commençais avant l’heure. Mais je ne voulais plus l’inquiéter comme dans le passé. Je filais alors en dehors de la maison mettant la clé dans la voiture. Où j’allais ? Loin de la maison. Je ne pouvais plus rester confiner. Il fallait que je sorte. Quel est alors le premier endroit dont mes pas me menèrent ? Le cimetière… Je voulais revoir mes parents. Après ce rêve je ne savais pas pourquoi mais il fallait que j’y retourne. Je garais alors la voiture pas loin pour arriver au lieu dit. J’entrais alors pour me diriger vers la tombe de mes parents… Je la regardais un instant n’osant pas poser ma main dessus de peur de reproduire la scène d’hier ou de voir ce corbeau… Je restais alors simplement là à regarder la tombe. Maintenant que je repensais à mon rêve c’était ridicule comme j’avais cru pendant un instant que c’était réel. Il ne faisait pas nuit, il n’y avait pas de corbeau et encore moins cet homme d’une vingtaine d’année. Une pure imagination. C’est alors que je me retournais…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Damon Salvatore

avatar

Mes relations :

(c)Emma

ICI

Age du personnage : 609 ans et toutes mes dents....
Messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009
Localisation : Juste dans ton ombre

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Mer 2 Déc - 19:06

Qu'il était étrange de voir le monde changer si vite autour de soit. Je n'étais pas revenu à Fell's Church depuis la fin du 19ème siècle et tout était si... Si différent. Bon, le changement avait certes quelques mauvais cotés mais moi je ne voyais surtout que des bonnes occasions. La ville était beaucoup plus grande et du coup il y avait d'avantage de population. Les gens était plus libre, moins renfermé. Il serait certainement beaucoup plus facile de s'intégrer aux bétails ainsi. La chasse aussi était devenu plus attractive plus diverse. Fini le temps où il fallait surprendre les jeunes femmes dans leurs lits au milieu de la nuit.
Le gibier c'était émancipé, il courrait de partout et à tout heure du jour comme de la nuit. Maintenant l'on n'avait donc qu’à sourire un peu et des nuées ardentes de donzelles vous tombait dans les bras... Ne restait alors que le plus dur dans toute cette histoire: Faire un choix. En plus, maintenant grâce à cet idiot d'Edward Cullen, certaines ne rêvaient que d'une chose... Être mordu. Ah... Les progrès de l'évolution.

Bon ok... je l'avoue je divague un peu là; Mais la réalité est parfois si proche du rêve. Surtout quant on a l'estomac bien plein. Première journée en ville, premier repas. Repu, je savoure l'un des rares instants de paix intérieur. Il fait encore nuit, le calme et les ténèbres règnent en maitre sur les lieux et je ne fait qu'un avec eux.

Je ne pensais pas ressentir tant de chose en revenant, Fell's Church était pour moi seulement un lieu quelconque où j'avais réussit à pourrir sa vie un peu plus. Comment expliquer cette étrange sensation ? Se pouvait-il que ce lieu ne soit pas anodin... Que tous ce qui pouvait sembler être du hasard n'en était en fait pas un. Peut être... J'avais trop mangé pour être réellement perspicace et pus avant toute chose je devais éclaircir un autre point.
Lui aussi il était là... Pourquoi ? Désirait-il la monnaie de sa pièce ? Se venger de tout le mal que je lui avais fait en me volant une fois de plus l'objet de ma convoitise. Arrêtons un instant de rêver s'il vous plait. On parle de Stefan là! Malheureusement il est bien trop... Trop pathétique pour éprouver et pour manigancer un plan comme celui ci. Non, n'inversons pas les rôles par pitié. Laissez-moi celui du méchant et ainsi vous me ferez le plus grand des honneurs.

Donc, en priorité, je devais trouver… Mais pas aujourd’hui, il allait bientôt faire jours et avant toute choses j’avais envi de profiter de l’instant présent. Et quoi de mieux pour cela que de prendre un petit peu d’altitude. Déployant mes sombres ailes, je pris mon envole. Je me laissais emporté par la légère brise nocturne, je survolais la ville quant une lueur attira mon regard.
Je n’étais pas la seule créature nocturne visiblement. Dans l’une des maisons, la lumière venait de l’allumer. Poussé par ma curiosité, je plongeais en direction de ce phare dans la nuit. La lumière était passée du premier étage au rez-de-chaussée, délicatement, je me posais dans le jardin. Avant d’aller me mettre à couvert dans l’ombre des arbres.
C’est à ce moment là qu’elle sortie…

Non… Ce ne pouvait être… Impossible. Je…

J’étais perdu. Le sang ne fit qu’un tour dans mon estomac manquant de cailler au passage. J’en avais presque envi de vomir. J’avais envie de fuir loin d’elle, tout en lui sautant dessus sans retenu. Pour la première fois depuis plus d’un demi-millénaire je me sentais faible. J’aurais du fuir, partir loin de ce lieu ensorceler mais j’en étais incapable. Cloué sur place tel une sourie sentant les serres d’un rapace se refermant sur elle.

Non, ce n’était pas possible.

Dans un état second, je la regardais s’approcher, ramasser un objet et disparaitre dans la maison. Je… Je ne savais plus quoi faire. Mon cerveau n’était plus apte à fonctionner. J’attendis donc qu’elle ressorte. Ma patience ne fut pas mise à rude épreuve et je ne sais absolument pas comment j’ai pu réussir à attendre si longtemps. Je ne suis pas d’un naturel patient d’ordinaire. Heureusement, elle fini enfin par ressortir de là.

Je m’étais préparé au choc et il fut donc bien plus simple de supporter mon hallucination lors de sa deuxième apparition. Car cela ne pouvait être d’une hallucination.
Enfin, je devais en avoir le cœur net et à l’instant où la voiture s’engagea dans l’allée, je la suivie à tire d’ailes. Elle nous conduisit directement au… Cimetière ? Non… Trop. C’était beaucoup trop pour un seul homme. Heureusement pour moi, j’étais un vampire. Elle descendit de son véhicule et elle marcha droit en direction d’une tombe. Je n’avais jamais eu d’hallucination et je trouvais fort dérangeant le fait qu’elle soit s parfaite. Sans réussir à détacher mon regard d’elle, je me posais sur une pierre tombale, juste derrière elle. Je ne pouvais plus, non, je ne voulais plus voir son visage. Je devais fuir, partir avant de perdre la raison. Etait-ce là le but de ça venu ici ? Me tendre un piège pour me faire perde mes moyens. Redoutable comme idée, il ne pouvait pas l’avoir eu seul, impossible.

Mes yeux sombres de corbeau étaient posés sur sa nuque… Si parfaite…

C’est alors que, sans prévenir, elle me fit face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Mer 2 Déc - 21:30


    Je venais de me retourner voir un corbeau juste en face de moi poser sur une tombe. Comment expliquer qu’en cet instant mon cœur eut un raté… Je regardais l’animal repensant à mon rêve. Ce ne pouvait être vrai… Je tentais alors de le chasser avec succès. Je soupirais alors un instant me reprenant quand je me retournais et qu’une fois de plus je le voyais posé sur la tombe de mes parents.

    ELENA « Va-t-en ! »

    Je lui faisais des grands gestes pour qu’il me laisse tranquille. Je refusais qu’un oiseau se pose sur la tombe de mes parents. Personne n’avait le droit de la toucher ! Je regardais alors la tombe. Je me sentais si mal. Pourquoi fallait-il qu’il parte si tôt ? Pourquoi m’avait-on volé mes parents ? Si dieu existait alors pourquoi je me sentais si mal en cet instant ? Le corbeau avait alors disparut… Je regardais une dernière fois la tombe avant de finir par partir. Je ne pouvais pas rester une minute de plus. Avec cette histoire de corbeau je devais avouer que je ne me sentais pas rassurée. C’était bête ! Qu’un rêve… Oui mais je préférais partir… Je marchais alors dans l’allée quand je me rendis compte que j’avais oublié mon sac sur la tombe de mes parents. Rah et zut ! Je fis alors demi-tour pour aller vers la tombe de mes parents où je vis un homme se pencher pour ramasser mon sac.

    ELENA « Hey ! C’est à moi ! »

    Il se redressa alors surpris de m’entendre quand je vis son visage et même sa stature. Je ne le montrais pas mais j’en restais sans voix tout à coup hésitante au fond de moi. Mon regard croisant son visage je ne pouvais qu’avouer qu’il était vraiment beau… ténébreusement beau… Tellement beau que je détournais mon regard pour le porter sur mon sac et garder mon assurance. Hors d question de lui laisser mon sac par prétexte qu’il était eau à en tomber.

    ELENA « S’il vous plait… »

    Je tendais la mais pour prendre mon sac tandis qu’il me le tendait. Quand enfin ma main serra la bandoulière je me senti attirée vers lui. Il ne l’avait pas lâché… Hors de question de le lâcher aussi. Il y avait mon journal intime dedans. Je ne pouvais prendre de risque de laisser mes plus intimes pensées à la vue d’un inconnu. Je n’aimerais pas que l’on sache comment je pouvais craquer pour certaines choses et pas d’autres… Que je n’aimais pas les roses mais les tulipes… Que je détestais qu’un mec me tire la chaise pour m’asseoir mais que j’adorais qu’il me laisse entrer dans une pièce avant lui. Tant de détails sur moi que je ne pouvais laisser à la vue de quiconque. Mon corps alors trop proche du sien je lui jetais un regard noir ne me laissant pas décontenancer par sa beauté dévastatrice. Il enleva alors ses lunettes noirs avec un sourire en coin qui en ferait damnées plus d’une. Sa beauté n’égalait que celui d’un Dieu sculpté dans le marbre. Seulement malheureusement pour lui et ses grands yeux noirs ensorcelant je n’étais pas du genre à me laisser envoûter comme ça. Aussi attirant il pouvait être je voulais avant tout avoir mon journal en sureté et je n’abandonnerais pas cette idée tant qu’il y aurait un risque…

    ELENA « Vous n’avez pas l’intention de me le rendre ? »

    Un sourire de sa part suffit à ce que je sache la réponse alors qu’il me rapprochait encore comme s’il s’amusait avec moi. Je n’aimais pas cette proximité. J’étais trop près de lui… Mon cœur battait et je tirais sur mon sac sans qu’il ne veuille lâcher. J’avais la sensation d’être dans une impasse mais je ne laisserais pas tomber. Je le rivalisais du regard sans ciller. Dur dur de ne pas se laisser charmer. Au fond de moi je me disais que s’il n’y avait pas ce journal peut-être que je lui aurais laissé mon sac… Peut-être que je n’aurais pas été si sèche… Peut-être que j’aurais essayé de savoir quel est son nom et d’où il peut venir. Cet homme ne me disait rien… Pourtant il ne paraissait pas tellement plus âgé que moi… Je finis alors doucement par arrêter de tirer dessus. Non pas que je lui laisser cette victoire mais c’était un peu ridicule de se battre comme ça. Je me détendais alors légèrement… Peut-être que la douceur passerait mieux que la violence.

    ELENA « C’est ridicule… » dis-je en souriant légèrement. « Je… »

    Aille. Mon regard venait de croiser le sien… Incapable de finir ma phrase. J’en oubliais ce que je voulais dire et forcément pour bien enfoncer encore plus mon cas voilà qu’une légère teinte rosée se faufila sur mes joues que je tentais de cacher en détournant le regard une fois de plus…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Damon Salvatore

avatar

Mes relations :

(c)Emma

ICI

Age du personnage : 609 ans et toutes mes dents....
Messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009
Localisation : Juste dans ton ombre

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Mer 2 Déc - 23:33

Qu'il était étrange de se retrouver de nouveau face à elle.
Étrange et inconvenant. Un peu comme s'il était entrain de déranger les être de l'au-delà. Elle état morte et elle devait le rester.

De sa main, elle tenta de me chasser de mon perchoir. Ce que je fis sans me faire prier afin de me rapprocher et de me poser sur la pierre tombale qui avait éveillé sa convoitise. Elle me tournait le dos et je pu voir ses épaules s'abaisser légèrement en signe d'apaisement. Elle ce retourna pour faire face à sa tombe, pour me faire face.

ELENA « Va-t-en ! »

Elle faisait de grand geste, comme s'il le fait qu'elle face l'épouvantail pouvait m'effrayer. Tournant la tête sur le coté, je l'observais. Elle ne semblait pas aller très bien. Quant elle baissa les yeux, je pris la décision de la laisser un peu plus tranquille. J'avais moi aussi besoin de reprendre mes esprits.
Ce fut à cet instant qu'elle prit la fuite, laissant derrière elle son sac près de la pierre tombale.

Je l'avais observé d'un peu plus loin et avec mes yeux de vampire. C'était vraiment dérangeant comme situation, je ne savais que faire. La suivre, aller voir cette tombe de plus près... En fait j'avais besoin de mettre un peu de distance entre elle est moi, je pris donc la deuxième offre.
La sépulture était au nom de deux adultes... Monsieur et Madame Gilbert. Ils semblaient être morts assez jeune et visiblement, il avait laissé une famille derrière eux. Sans vraiment réfléchir à se que je faisais, je penchai afin de ramasser le sac. Il était réel, elle n'était donc pas totalement un mirage.


ELENA « Hey ! C’est à moi ! »

La surprise me fit sourire. J'étais tellement perturbé que je ne l'avais même pas entendu revenir, à moins que l'explication soit autre. Doucement, je me retournais en direction le la voix.

ELENA « S’il vous plait… »

Comme un automate, je tendis l'objet en sa direction. Elle avait presque la même façon de demander les choses. Son ton poli ne laissait aucun doute sur ce qu'elle désirait vraiment. Je sentais qu'elle essayait de se donner de la contenance... M'avait elle reconnu ? Je devais éclaircir les choses ou sinon j'allais finir définitivement fou.
A l'instant où elle attrapa son sac, je m'en servis comme d'un aimant, l'attirant ainsi à moi.
Son odeur étant enivrante et elle réveillait ma faim... Elle devait vraiment être délicieuse car j'étais repu. Enfin c'était une faim un peu particulière, son odeur et son visage attisait certain souvenir et certain désir... Pas tous avouable. Serrant les dents afin de me contenir un peu, je décidais d'ôter mes lunettes de soleil. J'avais besoin de la voir réelle, telle qu'elle était sans le filtre de mes verres.
*Santa Madre di Dio...*
Elles étaient en tous points identiques... Enfin seul le regard changeait légèrement.

ELENA « Vous n’avez pas l’intention de me le rendre ? »

La question me fit sourire... Elle n'avait jamais été patiente. Elle ne baissait pas non plus les yeux, jamais, elle n'avait courbé l'échine facilement. Elle avait sa fierté.
Je n'avais plus aucune notions du temps qui passait, seul comptait l'instant présent. Soudain je pu déceler un changement dans son attitude, elle allait attaquer par un autre bort, tenter autre choses. Alors que moi, j'étais simplement capable de la dévisager comme si elle pouvait s'évaporer d'un instant à l'autre.

ELENA « C’est ridicule… » Dieu que son sourire était troublant « Je… »

Elle semblait aussi perturbée que moi. Comment faire pour résister ? Comment ne pas sombrer de nouveau ? Je n'en avais aucune envie. Mon regard était maintenant rivé sur ses lèvres. Elles étaient parfaites et leur contour ravivait certains souvenirs profondément enfoui. Je connaissais déjà leurs goûts, leurs douceurs... Enfin je devais en être sur. Soucieux, je me pinçai la lèvre entre les dents et doucement je commençais à m'avancer en sa direction.
Son souffle était aussi chaud et aussi sucré que le plus enivrant des sangs. Encore un petit peu et je pourrais y goûter de nouveau. Sombrer dans cette marré de sentiment qui me submergeaient et qui m'emportaient. Il avait gagné j'allais devenir fou...

Harrhhgggggg, non. Reculant soudainement, j'inspirais un grand coup. Elle ne m'aurait pas ainsi une nouvelle fois. Je n'étais pas un garçon facile moi. J'avais mon estime aussi. Elle ne pouvait pas revenir après tant de temps et m'envouter comme au premier jour. Non, je ne voulais pas.

DAMON « Depuis combien de temps est tu en ville ? »

J’avais peut être été un peu froid mais je n’aimais pas la façon dont elle se jouait de moi. Elle avait du me faire espionné et ensuite elle c'était arrangé pour monter se scénario de toute pièce. C'était la seule explication logique possible. Peut être même qu'il lui avait même donné un coup de main. Non, cette idée était impossible... Enfin il fallait qu'elle le soit.
Cette idée me révulsait et me faisait mal à la fois. Je devais me reconstituer ma carapace de protection, recréer mon masque de créature intouchable.
Maintenant je comprenais mieux pourquoi il était revenu et je devrais le tuer pour ça.

DAMON « Et dire que depuis tous ce temps j'ai cru que tu étais... »

J'avais laissé ma phrase en suspend, quelque chose clochait un peu dans la scène qui se déroulait face à moi. Ca réaction ne cadrait pas avec le souvenir que j'avais d'elle. En même temps, il avait coulé tant d'eau sous les ponds depuis cette époque. Je n'étais plus vraiment le même et elle avait très bien pu changer elle aussi. Puis, je ne devais pas la connaitre autant que je l'imaginais, elle avait si bien réussit son coup. Elle m'avait piégé comme un rat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Jeu 3 Déc - 12:45


    Je pourrais tenter mille fois de lui résister mais une chose était sûre, il était beau et je e pouvais pas le nier… Beau à en mourir… Attirant malgré moi… Complètement envoûtant. Je luttais en moi entre ne pas craquer et justement l’amener à craquer pour moi. C’était comme un défi qui s’offrait à moi. Je savais qu’au lycée je pouvais avoir tous les mecs que je voulais… Pas mal me vénérait. Après tout je n’étais pas la reine du lycée pour rien mais j’avouais n’avoir jamais rencontré un garçon aussi canon à en couper le souffle. D’ailleurs en parlant de souffle peut-être faudrait-il que je pense à respirer là. Je repris alors de l’air dans mes poumons délicatement alors que mes yeux malgré moi s’amusaient à le contempler. Je sentais alors son regard sur mes lèvres alors que j’essayais de garder le mien sur ses yeux. Il s’en mordait les lèvres. A quoi pensait-il ? Que voulait-il ? J’en oubliais presque que je faisais fasse à un inconnu… Il me faisait alors oublier un instant mon mal être. Comment je pouvais me sentir seule sans maman… Pourquoi est-ce qu’ils étaient partis si tôt. Un accident de voitures… Je me forçais depuis à prendre la mienne pour ne pas en avoir peur mais je savais au fond qu’à chaque fois que mes mains touchaient un volant je me sentais trop mal. Je le vis alors se rapprocher de moi. Mon cœur me sonnait l’alarme. Il était près… trop près… Je sentais son souffle sur mes lèvres. Je finis par retenir le mien sans me rendre compte qu’il était à deux doigts de m’embrasser… J’eus comme une drôle de sensation. Quand finalement il recula. Je reprenais alors mon souffle pour reculer à mon tour. Il venait de lâcher mon sac…

    DAMON « Depuis combien de temps es tu en ville ? »

    Drôle de question surtout si on savait que j’étais née ici. Je le regardais surprise. C’est moi plutôt qui devrais lui poser cette question. Pourtant j’en étais incapable. J’avais la sensation de sentir encore son souffle sur mes lèvres. Je devenais dingue. Ça devait être ça ! J’avais failli me laisser embrasser par un inconnu. Il fallait que je me reprenne ! Je finis alors par mettre de côté sa beauté ténébreuse pour me former cette petite coquille que j’avais si longtemps l’habitude d’utiliser depuis la mort de mes parents. Je la refermais doucement en silence…

    DAMON « Et dire que depuis tous ce temps j'ai cru que tu étais... »

    Je le regardais encore plus surprise. Pour qui ? Je ne ressemblais pas tellement à quelqu’un d’autre ici. Ici… oui mais ailleurs ? Aurais-je un sosie ? Elena… On avait dit qu’on arrêterait de délirer. Je reculais alors encore me méfiant tout à coup. Il n’avait pas l’air net lui non plus.

    ELENA « Je suis née ici il y a 17 ans. C’est à moi de vous poser la question plutôt : Depuis quand êtes-vous ici ? Et puis… Qui êtes-vous ? »

    Je fronçais des sourcils. Pas de doutes je ne le connaissais pas. Je posais alors mon sac sur mon épaule, le gardant soigneusement près de moi. Je le regardais alors sans bouger cette fois. Je voulais vraiment savoir qui il était. Savoir ce qu’il faisait ici… Il avait eu l’air de me prendre pour quelqu’un d’autre… Je me demandais qui cela pouvait bien être mais en tout cas une chose était sûre, c’est que ce n’était pas moi à moins que j’ai perdu la mémoire entre temps… Je finis alors par poser mon dos contre l’arbre juste derrière moi en le fixant comme si j’avais peur qu’il disparaisse sans répondre à mes question…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Damon Salvatore

avatar

Mes relations :

(c)Emma

ICI

Age du personnage : 609 ans et toutes mes dents....
Messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009
Localisation : Juste dans ton ombre

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Jeu 3 Déc - 15:28

Étrangement, c'est elle qui semblait la plus surprise de nous deux.
Était-elle devenue une meilleure actrice ? Non, elle avait toujours été douée dans ce domaine. Je devais me faire violence pour ne pas lui sauter dessus. La secouer et lui demander des explications. Elle n'avait pas le droit de me faire ça. Non je ne lui permettrais pas.
Serrant les points, j'attendis la suite.

ELENA « Je suis née ici il y a 17 ans. C’est à moi de vous poser la question plutôt : Depuis quand êtes-vous ici ? Et puis… Qui êtes-vous ? »

DAMON « Je... Tu es née ici ? Impossible... Non. »

En deux foulés trop rapide pour un être vivant, je me retrouvais juste en face d'elle et je lui emprisonnais les épaules.

DAMON « Regarde Moi! Ne joue pas à ce jeu avec moi Katherine. »

Je libérais ma main droite pour lui effleurer tout en douceur la joue et pour lui faire lever la tête. Mon regard plongea dans le siens et...
NON... Impossible. Elles étaient pourtant si semblable, si identique. Mais là il n'y avait plus de doutes, elles étaient deux personne distincte, je le voyant dans son regard.
Comme brulé par ce contact trop douloureux, je relâchais mon emprise sur elle et je reculais de façon un peu plus brutale que dans mes habitudes. Il devait bien y avoir une explication, il le fallait.

Essayant de reprendre un peu de contenance, l'essaya de me relâcher un peu. Je ne devais pas perdre mon self contrôle devant elle, je devais me maitriser un peu mieux; Sinon elle allait fuir, partir en courant avant que je n'aie obtenu des réponses et cela ne me rendrait pas de très bonne humeur.

DAMON « Oupsss. »

Passant ma main dans mes cheveux, je lui fis mon plus charmant sourire de type navré.

DAMON « Je crois que j'ai très mal réagit là! Vous allez me prendre pour un fou. »

Soupirant, je reculais encore de quelques pas...

DAMON « Je vous ais pris pour quelqu'un d'autre. Ne m'en veuillez pas, la ressemblance est si.... Frappante. Je ne voulais pas vous indisposer et donc je ne vais pas vous déranger plus longtemps.»

Je lui offris un autre sourire. Cette fois c'était plutôt celui d'un type gêné, avec un soupçon de type mystérieux. Sur ce, je fis encore quelques pas en arrière, avant de lui tourner le dos et de m'éloigner doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Jeu 3 Déc - 16:22


    Je le regardais sans comprendre. Pourquoi doutait-il que je sois née ici. SI je le dis. Il veut voire ma carte d’identité ? Si j’étais ici et j’avais vécu ici et je mourrais peut-être ici comme mes parents… Seule ? Avec des enfants ? Un amour ? Je l’ignorais mais je savais en tout cas que Fell’s Church était ma ville natale. Il se rapprocha alors très vite de moi pour m’emprisonner les épaules. Que faisait-il ? Il me demanda de le regarder ce que je fis sur l’instant… Il m’appela alors Katherine… Qui était-elle ? Je l’ignorais mais en tout cas cet homme me prenait pour elle… Il m’effleura alors la joue… Mon corps ressentit pas mal de frissons. J’avais la sensation que cette femme avait du être l’amour de la vie de cet homme. Elle a dut lui faire du mal… Ou alors elle a disparut de sa vie. Peut-être qu’elle l’a tout simplement quitté et il ne le supporte pas. En tout cas ma méfiance grandissait pour lui… J’allais alors le pousser quand il me relâcha. Il reculait alors. Je ne pensais plus qu’à fuir ce fou… Je n’étais pas rassurée en sa présence.

    DAMON « Oupsss. »

    Il passait sa main dans ses cheveux pour me sortir son sourire le plus charmant. Je grimaçais ne sachant plus trop comment réagir. Au moins il avait eu le mérite un instant de m’avoir fait oublié mon chagrin. Je pensais alors me retourner et fuir loin. L’éviter… Ce type n’était pas normal et qu’il me prenne pour quelqu’un d’autre était malsain.

    DAMON « Je crois que j'ai très mal réagit là! Vous allez me prendre pour un fou. »

    Et pas qu’un peu… Il soupirait alors que j’étais soulagée qu’il recule encore et encore avant que je le prenne vraiment pour un danger.

    DAMON « Je vous ais pris pour quelqu'un d'autre. Ne m'en veuillez pas, la ressemblance est si.... Frappante. Je ne voulais pas vous indisposer et donc je ne vais pas vous déranger plus longtemps. »

    Il me sourit et pensa alors à disparaître. Je le regardais s’en aller sans réagir. Comment agir ? Mon instinct me disait de fuir et de ne plu jamais y penser mais ma curiosité me poussait à mettre un pas devant l’autre jusqu’à courir et arriver à son niveau. Pourquoi je faisais ça. C’était ridicule ! Seulement il fallait que je sache…

    ELENA « Vous ne m’avez pas donné votre nom ! »

    Bon ok mauvais début pour réengager la conversation. Marchant à ses côté, un peu suicidaire sur les bords de suivre un inconnu, je voulais en savoir plus. Il m’intriguait… Sa beauté m’intriguait. D’où sortait-il ? Encore d’un de mes rêves ? Il était trop beau pour être vrai.

    ELENA « Et qui était cette Katherine ? Une amie à vous ? »

    Je ne me risquais pas trop à lui demander si c’était l’amour de sa vie. Je ne voulais pas non plus me retrouver dans la même position que tout à l’heure avec ses lèvres si proches des miennes. Je n’étais pas prête pour ça. De plus je refusais de faire ça à Matt alors que je n’avais pas encore rompu avec lui. Je comptais d’ailleurs le faire demain à la rentrée…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Damon Salvatore

avatar

Mes relations :

(c)Emma

ICI

Age du personnage : 609 ans et toutes mes dents....
Messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009
Localisation : Juste dans ton ombre

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Jeu 3 Déc - 17:11

Un pas... Deux pas... Trois pas...

Étant donné que je lui tournais le dos, elle ne pouvait pas voir le sourire calculateur qui illuminait mon visage. J'allais remporté ma première victoire et cela me faisait un bien fou. C'était exactement de ça dont j'avais besoin pour effacer tout ses doutes de mon esprit.


ELENA « Vous ne m’avez pas donné votre nom ! »

Je jubilais! Qu'il était bon d'être si doué. J'étais décidément le meilleur et au moins ceci était une donnée stable.
Je faisais exprès de faire durer le plaisir. Elle m'avait rejoint et elle marchait à mes cotés, impatiente d'en savoir plus à mon sujet...
ce qu'elle ignorais c'est que moi même j'étais impatient d'en savoir plu sur elle.

ELENA « Et qui était cette Katherine ? Une amie à vous ? »

Et voilà, c'était parti... Ah, les femmes et leur curiosité maladive. Elles étaient si attendrissante, enfin il ne fallait pas pousser non plus. Il y existait des sujets sur les quels il ne fallait pas trop insister.
C'est approximativement à cet instant que je désirais de marquer un arrêt.

DAMON « Décidément.... Je me conduit de façon peu chevaleresque avec vous. Et moi qui pensais que vous préfériez surement voir le fou que je suis sortir de votre vie sans trop attendre

Bon, là j'en faisait peu être un peu trop mais j'avais toujours aimé les entrées remarqués. Je ne voulait pas être de ceux que l'on oubli facilement... Enfin sauf si je l'avais décidé.

DAMON « Cela vaudrait peut être mieux d'ailleurs. Vous ne pensez pas ? Et dire qu'un instant j'ai cru voir un fantôme. En même temps c'est le lieu propice pour cela. Et puis vous faite une revenante tout à fait charmante.»

Afin de la déstabiliser un peu plus, je soulignais cette déclaration d'un regard équivoque. Le genre de regard qui faisait rougir toute femme coquette.
J'aimais danser un peu avec mes victimes et comme tous bons danseurs avéré, je ne laissait personne mener à ma place. Des réponses.... Moi, fournir des réponse à quelqu'un ? C'était plutôt à elle de répondre à les interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Jeu 3 Déc - 18:19


    Cet homme attisé ma curiosité. C’était un sacré défaut chez moi… Je ne pouvais m’empêcher de savoir. Je marchais alors à ses côtés, complètement inconsciente du danger qu’il puisse être pour moi. De toute façon pourquoi le fuir… Je me sentais tellement mal que risquait ma vie ne faisait que me faire encore plus vivre. A croire que je prenais un certain goût pour le danger. Mon côté assuré n’aidait pas à la chose. J’avais l’impression de maitriser ce que je faisais. De plus je ne voulais pas qu’il croit que j’ai peur d’y rien. Courage stupide. J’avais sans arrêt de besoin de montrer que j’étais forte sans non plus écraser les autres. Le courage pour moi était important. C’était ce qui me donnait des ailes souvent pour assouvir ma soif de curiosité. Je repensais alors à ses paroles. Katherine… Qui était-elle pour lui… Il avait éveillé en moi une soif de savoir. Je voulais connaître son nom et d’où il venait. C’était étrange comme je pouvais parfois être têtue…

    DAMON « Décidément.... Je me conduis de façon peu chevaleresque avec vous. Et moi qui pensais que vous préfériez surement voir le fou que je suis sortir de votre vie sans trop attendre. »

    ELENA « C’est fort probable… Mais le fou ne m’a pas donné son nom. Il faut bien que je le sache si je veux après à tout prix l’éviter dans les bonnes formes. » dis-je avec un sourire en coin.

    J’avais du répondant. Généralement je savais quoi répondre du tac au tac aimant parfois jouer à ce jeu du qui aura le dernier mot. C’était souvent moi qui gagnais… Je le regardais alors bien déterminée à savoir. Il sourit à ma réponse. Il avait l’air d’apprécier. J’y lierais presque de la curiosité dans ses yeux. J’étais fière de moi. J’avais la sensation d’attirer son attention sur moi. Une chose bien à quelque part. Ainsi peut-être que j’aurais ce que je veux plus facilement…

    DAMON « Cela vaudrait peut être mieux d'ailleurs. Vous ne pensez pas ? Et dire qu'un instant j'ai cru voir un fantôme. En même temps c'est le lieu propice pour cela. Et puis vous faite une revenante tout à fait charmante. »

    Etre déstabilisée par un tel compliment ? moi ? Il pouvait faire mieux. Charmante… Combien de fois je pouvais l’entendre au lycée. Enfin ça faisait toujours plaisir quand même élargissant malgré moi ce sourire sur le coin de mes lèvres. Il me regardait alors avec insistance. Je n’étais pas du genre timide et n’en rougissait pas. Comme je vous le disais c’était une attitude que j’avais l’habitude avec les footballeurs par exemple de mon école. Etant une ex pom-pom girl, ça n'arrangeait pas les choses non plus. Enfin depuis la mort de mes parents j'avais arrêté et je ne pensais pas reprendre...

    ELENA « Vous n’avez pas répondu à ma question… Hum… Puis-je dire tu ? Après tout nous n’avons pas cinquante ans ! Donc je disais… Tu tournes autour du pot… As-tu peur de quelque chose ? Que ton nom reste gravé dans ma mémoire comme une douce mélodie dont je n’aurais plus à me passer ? » dis-je avec un sourire en coin en le dépassant.

    J’avanaçais alors un peu plus vite que lui pour arriver devant lui et lui lancer un sourire amusé avant de lui déclarer :

    ELENA « Je ne pense pas que ça puisse arriver » aussi beau qu’il pouvait être… Et aussi tentant la chose était d’en faire mon petit ami tout à coup. « Alors de quoi avoir peur ? Que je découvre que tu es un fantôme revenu d’outre tombe en regardant par exemple cette tombe ? »

    Je désignais une pierre tombale avec le nom d’un jeune homme inscrit dessus. Je regardais un instant le nom avant de finalement me redresser et le regarder :

    ELENA « James Cooper ? Non sérieusement ce n’est qu’un nom alors pourquoi le cacher… »

    Je disais ça mais en attendant moi-même je ne lui avais pas dit le mien. Mais une chose est sûre : il n’aurait pas le mien avant que je connaisse le sien… Et je voulais le savoir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Damon Salvatore

avatar

Mes relations :

(c)Emma

ICI

Age du personnage : 609 ans et toutes mes dents....
Messages : 94
Date d'inscription : 25/11/2009
Localisation : Juste dans ton ombre

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Ven 4 Déc - 1:48

ELENA « Vous n’avez pas répondu à ma question… Hum… Puis-je dire tu ? Après tout nous n’avons pas cinquante ans ! »

Il est vrai que j’étais un peu plus évolué qu’une personne ayant juste 50 ans. J’avais eu dix fois plus de temps pour affiner mon style.

DAMON « Non, je n’ai pas 50 ans. Sinon j’aurais beaucoup moins de classe. »

ELENA « Donc je disais… Tu tournes autour du pot… As-tu peur de quelque chose ? Que ton nom reste gravé dans ma mémoire comme une douce mélodie dont je n’aurais plus à me passer ? »

Je ne pouvais pas répondre à une telle question… Je ne pouvais que me contenter de lui lancer mon regard spécial : Et voilà… Tu as tout comprit. Je suis mis à nu et toi tu es la plus belle.
Enfin à un ou deux détails près. Elle semblait tellement absorbée par son délire qu’elle ne prêtait même pas attention à expression facial, c’en était même un peu vexant.

ELENA « Je ne pense pas que ça puisse arriver » Vraiment ? Elle voulait prendre le pari. « Alors de quoi avoir peur ? » De moi peut être… « Que je découvre que tu es un fantôme revenu d’outre tombe en regardant par exemple cette tombe ? » Hum… Non pas un fantôme, plutôt un mort vivant suceur de sang.

Je tournais alors la tête en direction de la pierre tombale indiqué… Non, elle ne ressemblait en rien à ma sépulture. Elle était bien trop simple, bien trop commune.

ELENA « James Cooper ? Non sérieusement ce n’est qu’un nom alors pourquoi le cacher… »

James Cooper… Je me répétais mentalement ce nom avant de pivoter en direction de cette étrange jeune femme. James Cooper… Cela manquait un peu d’exotisme et de panache, mais ce n’était pas non plus une horreur. Oui, cela pourrait peu être faire l’affaire.

Poussant un soupire, je me pencha un peu en avant.

DAMON « Très bien... tu as raison, pourquoi avoir peur ? James COOPER, enchanté Miss Gilbert »

Me redressant doucement, je laissait mon regard vagabondé jusqu'à la tombe de Mr et de Mm Gilbert. Je ne savais pas si elle allait bien prendre la suite des évènement et pour tout dire, ce n'était pas vraiment le cadet de mes souci.

DAMON « Ne trouvez vous pas cela un peu morbide... Ce rencontrer une fois que l'on est mort. Dire que nous sommes enterré dans le même cimetière et que l'on ne c'était jamais rencontré avant. Et puis j'ai l'agréable surprise de constater que je ne suis pas le seul mort vivant qui aime me promener de jours. Franchement les légende et les films manque un peu d'imagination.»

Plus je parlais et plus j'entrais dans mon jeu. Cette vérité était tout aussi exact que l'histoire que j'aurais pu lui sortir. J'avais eu des siècles pour endosser tout types d'identité toute aussi farfelu les une que les autres.. C'était là une de mes forces, être joueur à l'extrême et au diable les conséquences... Enfin sans mettre ma survit en danger.
Soudainement, je me rapprochais d'elle et plantant mes yeux dans les siens, je libérais une parti de mon pouvoir. J'en avais assez de jouer... Et oui, j'étais instable comme mec.
Je me faisait le plus sensuel possible, j'avais besoin de souligner parfaitement la suite de mes propos. J'avais envi de la sentir un peu plus perturbé, un peu plus mienne... Ma faim était elle entrain de se réveiller ?
Je me rapprochais encore un peu d'elle, enivrant mes sens de son odeur.

DAMON « Nous avons été séparé dans la vie... Mais maintenant que nous sommes mort, nous avons l'éternité pour apprendre à se connaitre. Pourquoi être aussi pressé ? » Tout en parlant, j'inclinai doucement la tête en direction de sa gorge, laissant mes cheveux lui chatouiller le cou... Un cou si parfait... « Ne pouvons nous pas simplement savourer l'instant présent ?» J'avais continué à me rapprocher et maintenant mes lèvres effleuraient sa gorge. J'étais si près de sa carotide, la faim ce fit plus présente, plus pressante. L'hyper-sensibilité de mes canines se traduisait par des décharges électrique dans tout mon corps. Je....
J'allais craquer...

NON!

Je mis toute mon énergie pour me dégager de son emprise. Sans lui laisser le temps de comprendre ce qui se passait, je disparu. Ne laissant qu'une impression de vague obscure derrière moi.
Certes je n'avais pas pris de précaution mais au moins cette attitude correspondait à l'histoire que lui avait servit... Et ainsi j'aurais le temps de mener ma petite enquête.

Du haut d'un grand chêne, j'observais celle qui m'avait tant perturbé. Son odeur avait un pouvoir étrange et il était extrêmement difficile de rester là, perché dans un arbre alors qu'elle était seul, juste à porté de mes canines.
Furieux, je poussais un croassement d'indignation.

CRROooaAAA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Gilbert
Admin
avatar

Mes relations :




Un pitit lien ? ***

Un pitit rp ? ***


Age du personnage : 17 ans
Messages : 170
Date d'inscription : 19/11/2009

MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   Ven 4 Déc - 14:46



    Je lui montrais une pierre tombale. Non franchement pourquoi ne pas le dire ? C’était ridicule… Je souriais alors légèrement en relevant la tête replaçant au passage une mèche derrière mes oreilles. Après m’être redressée je le regardais avec attention. Il avait l‘air pensif un instant avec de finalement pousser un soupire et se pencher un peu en avant. Il me dit alors que c’était juste son nom. Je soupirais. Décidément il ne voulait pas me le dire… Mais le plus injuste dans tout cela c’est qu’il connaissait le mien. Enfin il n’avait peut-être pas mon prénom mais c’était injuste quand même. Je ne croyais alors pas du tout à son histoire de fantôme. J’étais trop terre à terre pour ça. Il se redressa alors doucement. Je suivais son regard qui allait vers la tome de mes parents. Peut-être que c’est de la qu’il avait supposé mon nom.

    DAMON « Ne trouvez vous pas cela un peu morbide... Se rencontrer une fois que l'on est mort. Dire que nous sommes enterrés dans le même cimetière et que l'on ne s'était jamais rencontré avant. Et puis j'ai l'agréable surprise de constater que je ne suis pas le seul mort vivant qui aime me promener de jour. Franchement les légendes et les films manque un peu d'imagination.»

    ELENA « Très drôle… Et je ne suis pas morte non merci. C’est simplement la tombe de mes parents. Après que ça t’amuse de rigoler là-dessus c’est ton choix mais moi je ne trouve vraiment pas ça drôle. »

    Moi blessée ? Un peu… Je digérais encore très mal la mort de mes parents. Pour moi ce n’était pas un sujet de plaisanterie. Il se rapprochait alors de moi. Je fis un pas pour reculer mais mon dos se retrouvait contre une pierre tombale. Assez morbide quand on y repensait comme approche. Il planta alors ses yeux dans les miens. Qu’il ne cherche pas à me séduire… Je ne cèderais pas sur son regard complètement envoûtant à me couper le souffle me donnant l’envie d’être contre lui. Plus je le regardais et plus je me sentais envahit d’une sensation étrange. Comme si tout coup je n’étais plus maitre de mes sentiments. Come si ce que je pouvais ressentir c’était une nouvelle envie incontrôlée d’être à lui. Cette envie me perturbait complètement. Je ne savais pas d’où elle venait et c’était assez étrange. Comme si un instant j’avais l’impression d’être à lui simplement. Mes yeux étaient toujours dans les siens et je ne disais rien ne sachant pas trop comment réagir. Il s’approchait alors encore un pu plus de moi.

    DAMON « Nous avons été séparé dans la vie... Mais maintenant que nous sommes morts, nous avons l'éternité pour apprendre à se connaitre. Pourquoi être aussi pressé ? »

    Je ne comprenais plus tellement de quoi il parlait. Mais à vrai dire ses yeux m’hypnotisaient tellement que je ne pouvais plus rien. Il rompit alors un instant cet échange pour diriger ses lèvres vers mon cou l’effleurant. Les yeux se fermèrent sans que je ne le contrôle. Il me fallut un temps pour réaliser ce qu’il se passait et m’extirper doucement de son pouvoir. J’allais alors enfin trouver le courage pour le repousser quand il me devança en se dégageant. J’ouvris alors les yeux surprise de ne plus ressentir sa présence. C’est alors que je vis que j’étais seule contre cette pierre tombale. Je regardais autour de moi mais rien. Avais-je rêvé debout ? Devenais-je folle au point de provoquer des hallucinations si réelles tirées directement de mes rêves ? Je reprenais mon souffle un instant avant d’entendre un corbeau qui me donna la chair de poule. Mouais je filais refusant de rester là plus longtemps ! Je marchais alors d’un pas pressé vers la sortie pour rentrer à la maison. Ça valait mieux je crois…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire-diaries.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ilusion ou Réalité ? [pv Damon]*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une terrible réalité relayée par le BBC :
» Vaccination, entre son idéologie et la réalité des choses...
» La télé réalité et vous !
» APRÈS 20 ANS DE MARIAGE, IL DÉCOUVRE QUE SA FEMME EST EN RÉALITÉ UN HOMME
» Grossesse alitée: J'suis CANAPette et assume! ;-D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Journal d'un Vampire :: Oo La ville Fell's Church oO :: ° Le Centre De La Ville ° :: Vieux Cimetière-
Sauter vers: